nouvelle calédonie
info locale

Quatre policiers surpris à subtiliser de la bière saisie

faits divers
Opération police nakamals Ko We Kara
Opération de police dans un nakamal, photo d'illustration. ©NC1ere
Des mesures disciplinaires pour des cannettes de bière... bien mal acquises. D'après nos informations, quatre fonctionnaires de la police nationale en Nouvelle-Calédonie auraient subtilisé, pour leur consommation personnelle, une partie de l'alcool saisi en opération anti-délinquance.
Tout commence un vendredi soir de début avril. Lors d'une opération relativement classique conduite à Nouméa, du côté de Ko We Kara, qui vise notamment la vente d'alcool illégale dans les nakamals. Plus de 900 cannettes de bières sont saisies et stockées au commissariat pour être détruites, comme le veut la procédure. 
 

Révélé par la vidéosurveillance

Seulement voilà, quarante-huit heures plus tard, lorsque l'agent en charge de la destruction ouvre le local en question, une partie de la prise a disparu. 600 cannettes, soit quelques 200 litres de bière, se seraient, selon nos informations, évaporées... Quelques dizaines seulement, selon la police. Le mystère est rapidement percé. Quatre agents, parmi lesquels un officier, sont démasqués grâce à la vidéo de surveillance.

Dans la benne du pick-up

On y voit par exemple l'un des agents incriminés charger la bière dans la benne de son pick-up, dans l'enceinte-même du commissariat. La direction de la police nationale, que nous avons contactée, ne souhaite pas s'exprimer. Elle exclut toute velléité de trafic et parle au contraire d'une unique et regrettable «erreur d'appréciation» qui fera, elle l'assure, l'objet de sanctions.

Publicité