Quels outils pour relancer le tourisme en Nouvelle-Calédonie ?

tourisme
troupe de danse sur le Betico
Une troupe de danse sur le pont supérieur du Betico ©NC la 1ere
Le 26 août 2022 Nouvelle-Calédonie tourisme a signé avec les professionnels du secteur un contrat de destination spécial relance sur une durée de trois ans. L'objectif est de reconquérir les visiteurs extérieurs qui venaient plus nombreux avant le Covid. Les professionnels du secteur ont été associés à la démarche.

Le retour des touristes s'effectue très lentement depuis la réouverture des frontières du Caillou mais les professionnels s'accordent à dire que peu, c'est mieux que rien. Le contrat de relance initié par Nouvelle-Calédonie Tourisme, associe tous les acteurs du secteur. "Associer les professionnels à un partenariat, ne peut être que bénéfique pour la destination" explique Sylvie Helmy, gérante de Nouméa Discovery et Mary D.

Dans l'hôtellerie, certains ont mis à profit l'absence d'activité pour faire monter le personnel en compétences avec des formations, d'autres ont choisi de moderniser l'offre dans leurs établissements, comme l'ajout d'une salle de sport. 

A Nouméa, un hôtel du quartier latin, facilite même la venue des journalistes étrangers, avec des gratuités. Objectif : proposer le meilleur produit aux visiteurs. "NCT met un cadre, elle dit on y va tous et c'est transparent. On a une feuille de route sur trois ans, je trouve ça très bien" indique Sébastien Plaquet, gérant de l'hôtel Gondwana.

Des packages vers l'Ile des Pins et les îles Loyauté

Les transporteurs ont également accepté de faire des efforts sur leur offre promotionnelle. Le tourisme calédonien parle désormais d'une seule voix et le Betico s'inscrit dans cette dynamique collective, avec des packages incluant le transport, l'hébergement et des excursions. "Ce sont des offres spéciales, dédiées à tous les marchés internationaux, les marchés métropolitains, japonais, néozélandais et le marché de Singapour" précise Stéphanie Leclercq, responsable commercial et communication du Betico.

La volonté de faire redémarrer le tourisme semble faire l'unanimité. Institutions et professionnels se sont donnés trois ans pour faire le plein de visiteurs.

Le reportage d'Erik Dufour et Nicolas Fasquel

©nouvellecaledonie