publicité

Un questionnaire santé adressé aux scolaires

De la sixième à la terminale, toutes filières confondues, 4 326 élèves seront questionnés sur leurs habitudes de vie et de consommation (activité physique, tabac, alcool) de juillet à octobre. Une centaine de questions leur seront ainsi posées. Leurs réponses resteront anonymes.

  • Alix Madec et Nadine Goapana
  • Publié le , mis à jour le
Le programme est porté par l’Agence Sanitaire et Sociale. Cette enquête de santé s'adresse aux 4 326 élèves de 214 classes tirées au sort. Cette enquête porte sur l'ensemble du pays.
A Nouméa, ce mercredi, au lycée Escoffier, quinze élèves de bac professionnel de cuisine ont répondu aux questions, chacun une tablette numérique à la main, durant 30 à 40 minutes chrono.
Les thématiques abordées au cours de ce questionnaire sont variées : violences, drogues, sexualité ou encore vie familiale, soit une centaine de questions. Et leurs réponses resteront anonymes.

baromètre santé 2019 : interview d'un élève

En plus des caractéristiques socio-démographiques des jeunes interrogés, le questionnaire traite de dix thèmes de santé :
état de santé et accès au soin, environnement familiale et vie scolaire, santé bucco-dentaire, alimentation, activité physique et sédentarité, addictions et consommations de substances psychoactives, violence et conduite à risque de véhicule à moteur, comportements sexuels, santé mentale, et la perception du risque environnemental.

Cette enquête est appelée à se renouveler tous les cinq ans dans le but d’ajuster la prévention et d’affiner les politiques destinées aux plus jeunes. Elodie Magnat, responsable du programme baromètre santé. 

Elodie Magnat


Aux îles Loyauté, le taux de participation volontaire y est record. Il avoisine les 89% ce qui correspond à près de 640 élèves. En province Nord et en province Sud, l'enquête se poursuit jusqu’à la fin du mois de septembre. Les résultats seront analysés puis rendus publiques à l’horizon 2020.
 
Quatre niveaux d'autorisation nécessaires

L’idée des Baromètres Santé a été initiée en France au début des années 1990 par l’Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé INPES. Ces enquêtes épidémiologiques en population générale adulte ou adolescente, mesurent les comportements, attitudes, perceptions et croyances liés aux prises de risques et à l’état de santé.

C’est dans ce cadre que l’ASS-NC a mis en place en 2014 le premier Baromètre Santé Jeune (BSJ) permettant d’améliorer nos connaissances sur la santé et les comportements en santé des jeunes.

Pour réaliser cette enquête en milieu scolaire, quatre niveaux d’autorisation ou d’accords ont été nécessaires :

  • Le vice-rectorat de Nouvelle-Calédonie ainsi que les directions de l’enseignement privé (DDEC, ASEE, FELP)
  • Les directeurs d’établissements
  • Les parents des enfants concernés par l’étude après échantillonnage
  • Les enfants eux-mêmes

Le fichier de données utilisé dans le cadre de cette enquête a fait l’objet d’une déclaration CNIL (n°2212211).
Un avis favorable du comité consultatif d’éthique de la Nouvelle-Calédonie a été émis pour cette enquête.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play