Qui aura le plus bel étal de fruits et légumes ?

commerce
Fruits et légumes
©Alix Madec
Les fruits et légumes sont à l’honneur cette semaine, pour la deuxième édition du concours d’étals, porté par l’interprofession fruits et légumes de Nouvelle-Calédonie. Quarante-deux points de vente, marchés, grands magasins ou encore épiceries participent à l’événement.
Colorés, acidulés ou sucrés, les fruits et légumes exposent toute leur splendeur, sur les étals des marchés, grandes surfaces, épiceries ou encore supérettes cette semaine. 
 

Prendre soin des produits

Dans l’épicerie vrac de Franck Paquier, concombres, tomates et citrons ont été méticuleusement rangés et ornés d’une décoration toute particulière. Il signe sa première participation au concours des étals.
« Il y a une vraie demande des Nouméens pour des produits maraîchers frais, de qualité, mais c’est un produit très fragile. Il y a des produits, au bout de deux, trois jours, ils déclinent assez rapidement. Donc il fallait apprendre à gérer, savoir comment on les stocke la nuit, comment on les entretient, dans quelles conditions on les présente, etc. Cette formation a été vraiment utile et nous a permis de suite d’être sensibilisés sur des points critiques » explique le commerçant. 
Une formation a en effet été proposée gratuitement à distance, à dix employés spécialisés, par un formateur du centre technique interprofessionnel des fruits et légumes en Métropole. Température, chambre froide, emplacements… ils ont beaucoup appris sur les secrets des rayons frais et attractifs de fruits et légumes.  

Quarante-deux participants

Si l’initiative est l’occasion d’évoquer les difficultés d’approvisionnement en fruits et légumes, récurrentes sur le territoire, elle est saluée par les professionnels puisqu’elle sera honorée dans quarante-deux points de vente cette semaine.
Quatre catégories sont représentées.
Les précisions de Chloé Fillinger coordinatrice de l’IFEL 

Concours étals itw Fillinger

Concours étals fruits et légumes
©Alix Madec
 

Les chiffres de la filière

Pour octobre 2020, 294 tonnes de fruits et légumes ont été autorisées à l’importation, dont 32% de légumes et 68% de fruits.
En 2018 au total : 19 132 tonnes de fruits et légumes locaux ont été commercialisés (5% de plus qu’en 2017), soit un chiffre d’affaires de 4 milliards 943 millions de francs CFP.
Découvrez ci-dessous la liste des commerces participants au concours : 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live