Rapatriement, vaccination, solidarité et cuisine : l'actu à la 1 du samedi 25 septembre

l'actu du matin
Actu 25 septembre
©NC la 1ere
L'essentiel de l'actualité de ce samedi 25 septembre avec le rapatriement des habitants et des défunts depuis les îles, la vaccination qui atteint un effet de seuil, des gâteaux pour nos soignants et les recettes stars de ce troisième confinement.

62 décès des suites du Covid-19 en quinze jours

Pas de point presse du gouvernement hier, jour férié, ni ce week-end, mais des chiffres actualisés. Avec un bilan sanitaire qui s’alourdit : 62 décès liés au Covid-19 en 15 jours, 56 personnes sont en réanimation, mais plus de 1540 personnes sont guéries. Soit au total, plus de 5 800 Calédoniens qui ont attrapé le Covid-19 depuis l’annonce des premiers cas autochtones, le 6 septembre. Malgré l'interdiction lundi dernier par le haut-commissariat d'une manifestation contre la vaccination obligatoire, un rassemblement présenté comme "statique et pacifique" et lancé sur les réseaux sociaux, est prévu ce samedi de 10h30 à midi entre le rond-point Mageco et le long des quais à Nouméa.

A noter également que Willy Gatuhau, maire de Païta, sera l'invité de Nadine Goapana ce soir dans le journal télé de 19h30, il reviendra sur la situation sanitaire sur sa commune. Vous pouvez lui poser vos questions sur la page Facebook de NC la 1ere

Une rotation du Betico à Maré, pour rapatrier les habitants et les défunts

Le Betico a rapatrié les personnes décédées du covid, une rotation spéciale vers Maré, avec plus de 180 passagers, soumis à un protocole strict. Après les enfants de Nengone, ceux d’Ouvéa regagnent les îles ce samedi, une vingtaine d’élèves au total, des collégiens et des lycéens, bloqués depuis trois semaines à Lifou. Ils pourront désormais revoir leurs familles. Plus de 70 élèves n’ont pas pu rejoindre leurs îles respectives depuis le début du confinement. 

104 soignants volontaires ont décollé ce vendredi matin de Paris

Ils viennent prêter main-forte aux équipes médicales calédoniennes, débordées par les cas de coronavirus qui se multiplient. Médecins, infirmiers, kinésithérapeutes, aides-soignants, logisticiens effectueront une mission de trois semaines sur le Caillou. Ils viennent renforcer le premier contingent, composé de 75 soignants volontaires, déjà déployé sur le territoire en début de semaine pour soulager les services hospitaliers sur place. Ils arriveront ce soir à Tontouta. 

Une situation critique au CHN de Koné

A Koné, le pôle sanitaire du Nord arrive à saturation de sa capacité d’accueil des patients atteints du Covid. Ainsi, les pathologies qui réclament juste une surveillance médicale sont dirigés vers l’hôtel Koniambo, réquisitionné pour la crise.

Covid-19 : pourquoi la vaccination ralentit

Les vaccinodromes semblent moins fréquentés ces derniers jours, pourtant les Calédoniens ont fait preuve d’un véritable engouement pour la vaccination. La campagne entre dans sa phase la plus difficile, convaincre les indécis et atteindre les publics isolés.

Vacciner les Calédoniens au plus près de chez eux

Pour redynamiser la vaccination, les acteurs de la santé multiplient les initiatives avec une opération qui s’est tenue, au pied des immeubles de la Sic, aux tours de Magenta. Un centre de vaccination a été installé en plein cœur des tours samedi, il a permis à 250 personnes de se faire vacciner.

Des gâteaux pour réchauffer le coeur de nos soignants

Grande solidarité à l’égard du personnel du médipôle, une initiative lancée par un groupe d’amis restaurateurs et concoctés par leurs fidèles clients, des douceurs bien accueillies dans un contexte difficile.

Où se faire vacciner aujourd'hui ? 

  • Après une première opération samedi dernier et afin de lutter massivement contre la Covid-19, le congrès ouvre à nouveau son vaccinodrome le samedi 25 septembre 2021, au 1 boulevard Vauban, à Nouméa, de 8 heures à 18 heures, en continu et sans rendez-vous. Une pièce d’identité obligatoire est obligatoire.
  • Au vaccinodrome de Ko We Kara, à Nouméa, de 8 heures à 18 heures.
  • De 8 heures à 17 heures au vaccinodrome de Kouaoua, au centre administratif de Niminra.

Covid-19 : quelle sera la recette star du 3e confinement ?

Le premier confinement, en 2020, avait été celui du pain « fait maison ». En mars dernier, une vague de « gâteaux qui pleurent » déferlait dans nos cuisines. Cette fois, le salé pourrait bien prendre sa revanche.