Rapatriement vers Wallis et Futuna, immobilier, plexiglas, masques : l’actu à la 1 du samedi 9 mai 2020

l'actu du matin
Actu à la 1 du 9 mai 2020
©NC la 1ere
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie avec le Lapérouse en route vers Wallis et Futuna pour y ramener une centaine de résidents bloqués sur la Grande terre, la reprise en demi-teinte de l'immobilier, une rupture du plexiglas qui sert aux écrans de protection ou les masques de Houaïlou.

Rapatriés à Wallis et Futuna... par la mer

Le Lapérouse, d’habitude dédié aux croisières de luxe, a pris la mer hier soir de Nouméa pour un voyage de rapatriement. A bord du navire de la compagnie Ponant, une centaine de résidents de Wallis et Futuna bloqués en Calédonie depuis mars. Ils passeront les cinq à six jours de voyage confinés dans leur cabine et termineront leur quatorzaine à bord, au large du territoire. Détails ici :  

Lifou face à l'arrêt des croisières 

La croisière ne s'amuse vraiment plus... Stoppés par le Covid-19, les paquebots ne sont pas prêts de sillonner à nouveau nos eaux. A Lifou, le tourisme de croisère est une activité dynamique. En vingt ans d'existence, le secteur s'est developpé à grande vitesse. Le coup d'arrêt est donc dûrement ressenti. Mais l'après-crise sanitaire fait déjà l'objet d'une réflexion. 
 

L'immobilier entre deux eaux

Pendant le mois de confinement calédonien, les visites de biens ont été interrompues. Pour les agences immobilières qui proposent des services de gestion locative, une partie de l’activité s’est poursuivie. Pour les autres, il était grand temps de reprendre du service. Si le rythme peut être de nouveau soutenu pour rattraper le mois de mars, il existe de sérieuses inquiétudes sur le paiement des loyers de mai.   

Le plexiglas devenu denrée rare

Il entre dans la fabrication des écrans de protection, qui se sont multipliés ces dernières semaines aux caisses des commerces ou dans les services administratifs. Covid-19 oblige, le plexiglas a été utilisé par tonnes et il vient à manquer. Les entreprises spécialisées dans ces éléments qui protègent les travailleurs des postillons ont dû s'adapter.   

Des masques façon Houaïlou

Denrée précieuse en ces temps de pandémie, le masque de protection, qui plus est obligatoire dans plusieurs situations. A Houaïlou, un atelier de confection a été mis en place. Les couturières préparent des centaines de masques qui répondent aux normes Afnor. Pour les écoles, le personnel municipal et même d'autres communes.   

Peu de tests, aucun cas

Cinq dépistages du Covid-19 ont été effectués hier, tous se sont révélés négatifs. Au total, la Calédonie décompte 5 393 tests réalisés et dix-huit cas confirmés. Toutes les personnes atteintes sont désormais guéries.