Réaction politique et coutumière commune au programme de rapatriement

coronavirus
Le 30 mars, c’est ensemble qu’ils prenaient la parole pour annoncer le plan de rapatriement des Calédoniens bloqués à travers le monde. Dans un communiqué diffusé la nuit dernière, le vice-président du gouvernement, le président du Congrès, celui du sénat coutumier et la grande chefferie de Païta s’expriment de nouveau conjointement pour marquer la nouvelle étape du dispositif : un programme de vols, présenté vendredi après-midi, qui donne aux personnes concernées une certaine visibilité pour les quatre prochaines semaines (détail à retrouver ici).
 

«Nous veillerons»

«Les premiers vols […] ont permis d'expérimenter les procédures, de faire face à toutes les situations, et de consolider […] le système de confinement dans les hôtels», cosignent Gilbert Tyuienon, Roch Wamytan, Hippolyte Sinewami Htamumu et le représentant de la chefferie de Païta. «Nous veillerons à ce qu'il en soit ainsi jusqu'à la fin du programme de rapatriement et tant que les personnes rapatriées seront en confinement.» Et de remercier tous les acteurs de ce plan et du confinement des arrivants, tout en appelant les Calédoniens à respecter les consignes de protection. «Ce combat ne sera gagné qu'avec l'engagement de chacun quelle que soit sa place dans notre société.»
Les Outre-mer en continu
Accéder au live