Réchauffement climatique : un jeu pour comprendre les enjeux

climat
fresque du climat jeu cop26
La COP26 se poursuit en ce moment à Glasgow en Ecosse, et un jeu y fait sensation : la Fresque du climat. Le but : sensibiliser à la transition énergétique. En Nouvelle-Calédonie, le jeu est proposé par l’Agence calédonienne de  l’énergie aux entreprises, collectivités et écoles.

Un jeu de cartes pour expliquer les conséquences du changement climatique. Baptisé Fresque du climat, il est proposé, depuis août, par l’Agence calédonienne de l’énergie pour aborder les conséquences de l’activité humaine sur l’environnement. Composé de 42 cartes, cet outil fait appel à l’intelligence collective des participants. Il mobilise toute la créativité, suscite la réflexion et entraîne des discussions entre les joueurs.

« Ça met en évidence la complexité du changement climatique et de l’influence des activités humaines avec l’utilisation des énergies fossiles dans tout notre quotidien », souligne Carole Antoine, chargée de mission à l’Agence calédonienne de l’énergie.

Mise à disposition gratuite

Une complexité que confirme un joueur. « Pour être honnête, c’est plus complexe que je ne le pensais, raconte Clément Flavigny. Il y a énormément de facteurs à prendre en compte. On pense tous connaître les causes et les conséquences du changement climatique et en réalité il y a beaucoup d’éléments, ce qui rend cet atelier très intéressant. »

Montée des eaux, impact des énergies fossiles, effet de serre, hausse des températures : développé en école d’ingénieur en 2018, le jeu permet d’aborder de nombreuses notions.  

Il est proposé gratuitement aux collectivités, entreprises qui en font la demande. Une version junior est également disponible pour les scolaires.

Le reportage de Gédéon Richard et Cédric Michaut : 

©nouvellecaledonie