Recycler des ordinateurs pour retrouver le chemin de l'emploi

social
Recyclerie ordinateurs
©NC la 1ère
Permettre l'insertion de personnes éloignées du monde du travail. C'est ce que proposent l'association Active et les Manguiers. Le concept, recycler des ordinateurs pour les offrir ensuite à différentes structures, dont des collèges. Une douzaine de stagiaires bénéficient de ce dispositif.
 
Installation du système d'exploitation, démontage et reconditionnement, c'est le concept de ce chantier d'insertion. Ils sont douze à suivre cette formation avec à la clef une insertion dans le monde professionnel.
 

Assistants techniciens ou vendeurs

La moitié d'entre eux deviendront ensuite des assistants techniciens en informatique ou des vendeurs. « La recyclerie, c'est bien pour ceux qui ont déjà un bac, mais qui n'ont rien trouvé jusqu'à maintenant. C'est un bon moyen pour se remettre sur le chemin du travail », explique Marcel Faguinou, stagiaire.
atelier informatique
©NC la 1ère
 

Métiers d'avenir

« J'ai choisi la recyclerie, parce que ça concerne des métiers d'avenir, comme l'informatique ou le numérique. Ici, on apprend à reconditionner des ordinateurs, installer des drivers, explique Morgane Ouaka, stagiaire. Les drivers, c'est ce qui va permettre à l'ordinateur de communiquer avec les différents composants qu'il y a dans l'unité centrale. » 
Morgane Ouaka
©NC la 1ère
 

Une indemnité de 78 000 francs

Chaque stagiaire reçoit une indemnité de 78 000 francs par mois. Ils achèvent leur stage avec un certificat de compétence. Ce chantier bénéficie de l'expertise de l'association Active et du soutien logistique des Manguiers. « Etant donné que leur stage consiste à réparer des ordinateurs, les remettre en état, les remettre en circulation, c'est intéressant aussi pour eux, pour leur futur », défend Audrey de Bascoche, intervenante outils informatique. « De savoir s'en servir, c'est pas mal. Tout comme comprendre le fonctionnement des systèmes des logiciels. L'idée c'est de pouvoir ensuite travailler si possible seuls, en autonomie. Ils se rendent compte qu'au final, ils peuvent apprendre tout seuls. »
insertion
©NC la 1ère
 

Se rapprocher du Zéro déchet

Ce chantier est financé par la province Sud. Elle fournit également la plupart des ordinateurs à recycler. Objectif de la collectivité : se rapprocher du zéro déchet. Coût de l'opération : plus de 17 millions de francs. « C'est une activité complètement dans le temps », assure Françoise Suvé, de la commission de l'environnement pour la province Sud. « Une responsabilité, économique, social, environnementale. Économique parce que c'est de l'emploi, sociale parce que c'est de l'insertion pour nos jeunes qui sont éloignés de l'emploi et puis environnementale parce qu'on donne une seconde vie aux équipements qu'ils traitent, c'est-à-dire les ordinateurs, les écrans, les pièces détachées etc... Donc je dirais que c'est bon sur toute la ligne. »
 

500 unités centrales

Ce chantier a permis de recycler et redistribuer aux associations comme aux collèges et internats, plus de 500 unités centrales et environ 400 écrans. 

Le reportage de Dave Waheo-Hnasson et Ondine Moyatea : 
 
Recyclerie ordinateurs
©NC la 1ère


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live