nouvelle calédonie
info locale

Le référendum abordé à l’école cette année

référendum
Référendum enseigné en cours
©Nouvelle-Calédonie la 1ere
2018 est une année importante pour la Nouvelle-Calédonie qui devra se prononcer sur son avenir institutionnel avant la fin de l’année. Du coup, le référendum s’invite aussi dans les programmes scolaires. Une annonce faite lors de la rentrée des cadres du Vice-Rectorat ce mardi.
Cette année, le référendum sera au programme des cours d’Histoire-Géographie et dans l’Enseignement Moral et Civique. Une malette pédagogique sera remise en début d’année aux enseignants pour les aider à mieux appréhender ce rendez-vous. Une nouveauté plutôt bien accueillie par les chefs d’établissements.
Gilles Huliwa Ukeiwé, principal du Collège Georges Beaudoux, s’en félicite.

Une année symbolique

Près de 70 000 élèves rejoindront les salles de cours lundi. Plus de 32 000 dans les Collèges et les Lycées.
Pour Jean-Charles Ringard-Flament, Vice-Recteur de Nouvelle Calédonie, 2018 est une année politique mais aussi symbolique pour les jeunes collégiens et lycéens. l’Ecole a un rôle à jouer, il doit être au rendez-vous de ce moment historique qu’est le référendum, sans jamais être partisan.


Des priorités pour la rentrée 

En plus du référendum, le Vice-Recteur a également annoncé 7 priorités de la rentrée 2018 qui rejoint le projet éducatif de la Nouvelle-Calédonie : Réduire les inégalités, consolider le vivre ensemble, la réforme du collège, le volet éducation contre les violences et le décrochage scolaire, le renforcement de l’encadrement éducatif, améliorer les performances scolaires et une rentrée en harmonie pour une année en harmonie. 
Publicité