Référendum : encore une semaine pour s’inscrire dans les bureaux de vote délocalisés pour les îliens

référendum nc 2020
Inscription bureau décentralisé des iles référendum 2020
©NCla1ère
Plus que sept jours pour s'inscrire dans les bureaux de vote délocalisés en vue du second référendum pour les habitants de Belep, l'Ile des Pins, Lifou, Ouvéa et Maré. La procédure est simple, il suffit de se rendre dans l'annexe du haut-commissariat au centre ville, muni d'une pièce d'identité. 
« Je voulais savoir si je suis inscrite automatiquement. Comme en 2018, je m’étais inscrite, donc, je voulais savoir si… »
 

L’inscription de 2018 toujours valable

Marguerite Wachou n’est pas un cas isolé. Comme cette électrice d’Ouvéa, beaucoup d’habitants de Bélep, Ile des Pins, Lifou, Ouvéa et Maré, déjà inscrits en 2018 dans un bureau de vote délocalisé, cherchent à savoir s’il faut renouveler l’inscription en vue du deuxième référendum. Et pour Marguerite, c’est bon : « Du coup, je n’ai pas besoin de refaire le papier comme en 2018 ».
En effet, les électeurs déjà inscrits n’ont aucune démarche à faire. En cas de doute, inutile de se déplacer ; ils peuvent vérifier leur inscription sur le site electeur-nc.fr. 
Inscription bureau décentralisé des iles référendum 2020
©NCla1ère
 

Pour une nouvelle inscription, c'est avant le 17 juillet

En revanche, pour une première inscription, il faut venir sur place avant le 17 juillet à 18h et remplir un formulaire, comme cet électeur originaire de Tiga. 
« On souffre beaucoup des possibilités qui ne sont pas données aux habitants de Tiga et aux îles Loyauté d’une manière générale. On doit faire des tas d’efforts pour rejoindre notre bureau de vote » déplore Hoilane Wabete. « C’est une très bonne chose [ce bureau décentralisé, ndlr] pour donner plus de marge de manoeuvre pour la démocratie »

Une fois inscrit, impossible de changer de bureau de vote, du moins pour ce référendum. Le 4 octobre, les bureaux de vote délocalisés seront implantés à Rivière salée, dans la salle omnisports Ernest Veyret et la salle de boxe municipale Vincent Kafoa. En 2018, ils ont accueilli 3200 inscrits. 

Le reportage de Caroline Antic-Martin et Gaël Detcheverry.
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live