Référendum : les inscriptions sur la liste électorale spéciale s’achèvent vendredi 23 juillet

référendum
Liste électorale référendaire, au Mont-Dore, 31 août 2018
Liste électorale référendaire, au Mont-Dore. ©NC la 1ère
Vous avez jusqu’au vendredi 23 juillet pour vous inscrire sur la liste référendaire. Les électeurs déjà inscrits pour le référendum 2020 n’ont, en principe, pas de démarche à faire. Une partie des jeunes majeurs bénéficie d’une inscription d’office.

La période d’inscription complémentaire ouverte par l’Etat s’achève ce vendredi 23 juillet. C’est donc la date limite pour effectuer une demande d’inscription sur la liste électorale spéciale pour la consultation (LESC), en vue du référendum du 12 décembre prochain.
Attention, les personnes qui ne sont pas inscrites sur la liste générale ne peuvent pas s’inscrire sur la liste électorale spéciale.
Les personnes qui ont voté lors du dernier référendum n’ont, en principe, aucune démarche à faire.

Si vous avez un doute sur votre situation, vous pouvez à tout moment vérifier votre inscription sur les différentes listes électorales sur le site dédié du haut-commissariat, www-electeur-nc.fr ou bien en vous renseignant auprès de la mairie de votre domicile.

Le cas des jeunes majeurs

Si les jeunes qui auront 18 ans d’ici au 12 décembre sont inscrits automatiquement sur la liste électorale générale, il n’en va pas de même pour la liste référendaire.

Seuls les jeunes remplissant l’un des critères suivants verront leur dossier automatiquement proposé à l’inscription : 

  • Ceux ayant ou ayant eu le statut civil coutumier
  • Ceux nés à compter du 1er janvier 1989, ayant fait l'objet d'une inscription d'office sur la liste électorale provinciale, ayant l’un de ses parents inscrit sur la liste électorale spéciale de 1998
  • Ceux nés en Nouvelle-Calédonie et avoir fait l'objet d'une inscription d'office sur la liste électorale provinciale. 

Là encore, en cas de doute, le service élections de la mairie de votre domicile est à même de vous renseigner sur votre situation. Dans tous les cas, il est possible de déposer un dossier de demande d’inscription volontaire, même si l’on pense relever de l’inscription d’office. 


Des documents à fournir

Pour s’inscrire sur la liste référendaire, il faut fournir des pièces justificatives : 

  •   Le formulaire d’inscription disponible en ligne ou en mairie
  •   Une copie de sa pièce d'identité́
  •   Les documents justifiant que les conditions d’inscription sont remplies. Ces conditions sont définies par l’article 218 de la loi organique. Il peut s’agir de certificats de scolarité, d’avis d’imposition, etc.
  •  Les justificatifs des éventuelles périodes passées en dehors de la Nouvelle-Calédonie (service national, études, formation, raisons professionnelles, familiales ou médicales). 


Si vous ne disposez pas de tous les documents, sachez que vous êtes autorisé à compléter votre dossier après la date de dépôt.

Le dossier sera ensuite examiné par la commission administrative spéciale qui est la seule à pouvoir juger de la recevabilité et du bien-fondé d’une demande. L’agent municipal en charge de la réception des demandes d’inscription a donc obligation de prendre le dossier apporté par l’administré et de lui remettre un récépissé.