Référendum : les préparatifs avancent

référendum
La mise sous pli référendum nc 2020
©NC la 1ère
Après l’annonce du maintien de la date de la consultation, l’Etat poursuit la préparation du référendum du 12 décembre prochain. Zoom sur les étapes à venir.

Dès mardi, les magistrats de la commission de contrôle arriveront en Nouvelle-Calédonie. L’Etat annonce également l’arrivée vendredi prochain des experts de l’ONU. Parmi les prochaines étapes de cette séquence électorale, la distribution des documents de campagne, validé par la commission de contrôle.

« Il y a d’abord une tâche administrative qui consiste à faire parvenir la propagande électorale dans la boîte aux lettres des électeurs calédoniens, indique Julien Pailhère, directeur de cabinet du haut-commissaire de la République, l’accueil également d’observateurs de différents organismes, les Nations unies dont les observateurs arriveront ce vendredi, d’autres organismes qui ont fait la demande auprès du gouvernement pour pouvoir participer et observer le scrutin,  notamment le groupe Fer de lance mélanésien et le Forum des îles du Pacifique. Nous accueillerons en début de semaine la commission de contrôle composée de magistrats qui sont là pour contrôler la régularité et la sincérité du scrutin. Ils seront renforcés par une équipe de 270 délégués. Chacun prendra place dans un bureau de vote le jour du scrutin. Eux arriveront au tout début du mois de décembre. »

Mise en place des bureaux de vote

Dans les prochains jours, les commissaires délégués des trois provinces vont également accompagner les maires, en charge de l’organisation du vote dans leurs communes, notamment pour la mise en place des mesures sanitaires dans les bureaux de vote. « Il y aura également des déplacements sur les bureaux de vote considérés comme les plus sensibles au regard des derniers scrutins pour évoquer aussi avec les maires les équipes de campagne les mesures de police administrative qui pourraient être mises en place - une interdiction de stationner un accès limité au site - pour que le jour du scrutin il n’y ait pas d’encombrement il y ait un accès facilité aux bureaux de vote », précise Julien Pailhère.

Pour rappel, la liste électorale pour cette troisième consultation compte 184 004 électeurs.

Les explications en images de Dave Waheo-Hnasson et Nicolas Fasquel : 

©nouvellecaledonie