Référendums, reconfinement, renforts, réouverture annoncée des marchés : l’actu à la 1 du lundi 4 octobre 2021

l'actu du matin
Actu 1 4 octobre 2021
©NC la 1ere
L’essentiel de l’actualité en Calédonie : l'anniversaire de la deuxième consultation référendaire, le débat sur le maintien de la date du 12 décembre pour la troisième, l'arrivée de nouveaux renforts sanitaires ou l'annonce faite par le président du gouvernement sur la réouverture des marchés.

Il y a un an, le deuxième référendum

Le 4 octobre 2020, la population inscrite sur la liste référendaire était appelée aux urnes pour statuer sur l’indépendance, ou non, de la Nouvelle-Calédonie. Ce scrutin sous les couleurs des drapeaux, marqué par un fort taux de participation, a vu le Non l’emporter à 53,26%. 

 

Faut-il reporter la date du troisième ? 

C'était la deuxième consultation d'autodétermination inscrite dans l'Accord de Nouméa. La troisième et dernière est prévue dans dix semaines. Et sa date fait à nouveau débat : faut-il la maintenir à cette date du 12 décembre ou la repousser ? Le sujet divise la classe politique. Les Républicains calédoniens, le MPC et Génération NC veulent le maintien ; l’UC et le bureau politique du FLNKS, devraient demander le report ; Calédonie ensemble et l’Eveil océanien donnent pour l'instant la priorité à la gestion de la crise sanitaire...

 

Visite de ministre imminente

Ce sera un des grands sujets à l'ordre du jour, durant la visite de Sébastien Lecornu. Le ministre des Outre-mer est attendu demain soir en Calédonie. Il vient faire le pont sur la situation sanitaire, mais aussi sur l’organisation de ce référendum du 12 décembre. 

Cinquième semaine sous le signe du virus

La Calédonie débute sa cinquième semaine de lutte contre la présence du virus sur son sol. Selon le bilan sanitaire diffusé hier, la barre des 150 victimes a malheureusement été atteinte, après huit nouveaux décès en vingt-quatre heures. Il était aussi question de 54 malades en service de réanimation et 277 patients hospitalisés en unité Covid. 109 personnes Covid + sont sous surveillance dans un hôtel. 5 401 personnes sont considérées comme guéries.

Prochain point presse aujourd’hui à 14 heures, à suivre en direct sur nos antennes. Il abordera la réouverture des établissements scolaires.  

Suite de la solidarité nationale

Du renfort supplémentaire pour les soignants. Un peu plus de cent personnes venues de l'Hexagone au titre de la solidarité nationale sont arrivées hier soir à Tontouta. Accueillies par le haut-commissaire Patrice Faure, mais aussi par Louis Mapou, le président du gouvernement, Sonia Backès, présidente de la province Sud, et par les députés Gomès et Dunoyer, elles seront déployées dès demain.

Le confinement continue

Dans ce contexte, rappelons que le confinement qui devait se terminer cette nuit a été prolongé de deux semaines. De façon stricte jusqu’au 10 octobre, avec une possible adaptation du 11 au 17. L’annonce date de vendredi après-midi.

Réouverture prochaine des marchés

Les marchés rouvriront samedi prochain, à condition de suivre un protocole sanitaire stricte. C'est ce qu'annonçait hier Louis Mapou, le président du gouvernement, invité du journal télévisé. En revanche, pas d’autorisation pour la pêche et la chasse de subsistance.

 

Disparitions de l'avocat Michel Tubiana...

L'avocat Michel Tubiana, président d'honneur de la Ligue des droits de l’Homme, est décédé samedi, à l’âge de 69 ans. Il avait notamment été l’avocat du FLNKS à la fin des années quatre-vingts, au sortir du drame d’Ouvéa. Et contribué à la constitution de la LDH-NC. Ce défenseur des droits humains avait plaidé au procès de Maurice Papon en tant que partie civile et fut une cheville ouvrière dans le désarmement de l'organisation séparatiste basque ETA.

…et l'homme d'affaires Bernard Tapie

Disparition, également, de Bernard Tapie. L'homme d'affaires, ancien président de l'Olympique de Marseille, et ex-ministre de la Ville, est mort dimanche matin des suites d’un cancer généralisé. Il avait 78 ans. Parmi ses liens divers avec les Outre-mer, il avait racheté en décembre 2012 les journaux de l'ex-groupe Hersant. Dont les Nouvelles calédoniennes, avant que le seul quotidien du Caillou ne soit acquis en mai suivant par un groupe d'investisseurs locaux. 

 

Stand up paddle : des Cagous incontestés

Dans un tout autre genre, ce Cagourico : triplé calédonien aux championnats de France en eaux intérieures. Noïc Garioud s'est adjugé la longue distance devant Titouan Puyo et Clément Colmas. Une domination sans partage, comme aux Mondiaux.

 

Le colonel Spinetta patron des gendarmes en Calédonie

Mercato à la gendarmerie de Nouvelle-Calédonie. Son nouveau patron s’appelle Fabrice Spinetta. Depuis le 1er octobre, il remplace le colonel Steiger, démis de ses fonctions après les révélations de Médiapart sur sa condamnation pour violences conjugales. Le colonel Spinetta assurait jusque-là l’intérim. Il sera secondé par Nicolas Matthéos, qui connaît bien le terrain calédonien. Il y a une quinzaine d’années, il commandait la compagnie de Nouméa.  

Enfin, le général Marietti est lui aussi de retour, mais pour quelques temps seulement.  L’ancien « comgend » sera chargé de superviser les effectifs en place dans le cadre du troisième référendum.  

 

La difficile prise en charge financière des défunts 

Revenons aux nombreuses conséquences de la pandémie. La prise en charge des défunts, représente pour les famille endeuillées un véritable casse-tête, tant logistique que financier. Si le gouvernement avait assuré bientôt encadrer les tarifs des inhumations et incinérations avec un tarif plancher, ce n’est pour l’heure pas le cas. Ce qui engendre des situations difficiles pour leur entourage.

Lifou s'est recueillie

Quinze minutes de recueillement, chez soi, en mémoire des personnes décédées de la pandémie mais aussi en soutien aux personnels soignants et aux autorités. A Lifou, les habitants étaient en union de prière pendant un quart d'heure, ce dimanche. Une initiative de la mairie de Lifou. Chacun a célébré à sa manière ce temps de recueillement : la méditation, la prière, le silence également…

 

Un tiers des Calédoniens tout à fait vaccinés 

Concernant la vaccination, samedi, 3 161 personnes ont reçu une dose de vaccin. Depuis le début de la campagne, plus de 56% de la population totale a reçu une première dose. A ce stade, plus de 36% a un schéma vaccinal complet.   

Où se faire vacciner ce lundi ? 

Des médecins, pharmaciens et infirmiers libéraux proposent désormais la vaccination anti-Covid-19 dans leur cabinet ou officine. Par ailleurs, de nombreux vaccinodromes et lieux de vaccination sont déployés aujourd’hui, d’un bout à l’autre du pays. 

  • CHS Albert-Bousquet, de 8 heures à 17 heures, sur rendez-vous (25 52 36).
  • Centre de Ko We Kara, de 8 heures à 18 heures, sans rdv.
  • Mairie de Nouméa, de 8 heures à 16 heures, sans rdv. 
  • Centre Cafat du Receiving, sur rdv (25 58 18; 05 00 33).
  • Mutuelle des fonctionnaires à Nouméa, immeuble Boticelli, 31 rue Clemenceau, sur rdv (27 31 57).
  • Vaccination mobile au marché de Sarraméa avec le SIVM Sud, sur rdv (44 32 28 ; 44 31 34).
  • Colisée de Bourail, de 8 heures à 11h30 et de 13 heures à 16 heures, sans rdv (20 46 30).
  • Salle Au Pitiri de Koné, de 8 heures à 17 heures, avec ou sans rdv (05 00 22).
  • Vacci’tribs à Tiga, de 8 heures à 15 heures, sans rdv (05 00 90). 
  • Sans rdv, CMS de Wé (45 12 12; 05 00 90), Chepenehe (45 12 79 ; 05 00 90), La Roche (45 42 12 ; 05 00 90) et Ouvéa (45 71 10; 05 00 90..
  • Avec ou sans rdv, CMS de Pouébo (05 00 22), Houaïlou (05 00 22), Poindimié (05 00 22), Ponérihouen (05 00 22) et Poum (05 00 22).
  • Sur rdv, CMS de Dumbéa-sur-mer (20 47 20), Touho (05 00 22), Ouégoa (05 00 22), Thio (20 46 60), Canala (05 00 22), Hienghène (05 00 22), Boulari (20 53 53) et Voh (05 00 22).

L’Invitée de la matinale 

C'est tout le territoire qui subit les conséquences de l'épidémie de Covid 19. Pour dresser un état des lieux en province Nord, l'invitée de la matinale était sa deuxième vice-présidente, Valentine Eurisouké.  

Questions pays

Comment les entreprises, les  personnels de santé, les travailleurs et les  parents d’élèves ont-ils vécu ce mois de confinement? Comment envisagent-ils la sortie du confinement et un retour à une vie presque normale ? Après le journal de midi, Cédrick Wakahugnème recevra dans Questions pays : Valérie Zaoui, vice-présidente du Medef ; Benoit Chabert, médecin chirurgien du CHN de Koné; Stéphane NGadiman, président de la fédération des APE, les associations de parents d’élèves, de Païta ; et Milo Poaniewa, le secrétaire général de l’Usoenc.

Pour vos papiers, patientez ! 

Qui dit confinement, dit mairies fermées. Et si certaines démarches comme les actes de naissance ou de décès sont toujours possible, ce n’est pas le cas pour les cartes d’identité et passeports. Les délais déjà importantes sont donc en train de s’allonger. 


Retour aux cultes et messes cathodiques

Depuis le 7 septembre dernier, les Calédoniens ne peuvent plus assister physiquement aux messes et aux cultes. Des moyens de retransmission en direct sont organisés pour permettre aux paroissiens et aux fidèles de continuer à communier durant cette période difficile. 

 

Confinés, ils continuent à nettoyer

Une initiative toute verte. Celle de particuliers qui mettent à profit leur heure quotidienne de balade pour ramasser des déchets. C’est le cas d’Alex Bargibant, qui effectue chaque jour sa marche sac poubelle à la main. L’habitant du Faubourg-Blanchot a récolté par moins de 150 cannettes lors d’une de ses virées nettoyage dans le quartier. Si vous souhaitez en faire de même, prenez-vous en photo et partagez-la sur les réseaux sociaux, avec le hashtag #mongestepourlaplanete. 

 

Avis aux lecteurs mondoriens !  

Au Mont-Dore, l’opération "livre solidaire, lecture confinée" commence aujourd’hui. Pour pallier la fermeture des bibliothèques et médiathèques, la commune a mis son catalogue de livres en ligne. Il suffit aux lecteurs de réserver leurs ouvrages sur le site 
mediatheque.mont-dore.nc. Ils pourront ensuite récupérer leurs livres dans le point de retrait de leur choix.  
Renseignements au 43 67 11.

Vaccination obligatoire à l'entrée en pays kiwi

Obligation vaccinale en Nouvelle-Zélande pour les voyageurs entrant dans le pays. Depuis ce week-end,  tous les passagers âgés de 17 ans et plus, qui ne sont pas des citoyens kiwis, doivent être entièrement vaccinés pour entrer en Nouvelle-Zélande. La compagnie Air New Zealand a également annoncé l’entrée en vigueur d’une mesure interdisant l’accès à ses vols internationaux à tous les passagers non vaccinés à partir du 1er février.