Le référentiel de la construction poursuit son installation sur le Caillou

btp
Coronavirus, BTP, bâtiment, chantier avril 2020
©NC la 1ere
Le gouvernement a pris quatre arrêtés ce mardi, qui viennent compléter la réforme du secteur de la construction. Agrément de matériaux et de procédés, normes d’exigence... la réforme porte un objectif : améliorer la qualité et les systèmes de contrôles dans le domaine. 
Agrément des matériaux, normes, liste des activités exercées et des agréments… quatre arrêtés ont été actés par l’exécutif ce mardi, pour poursuivre la mise en œuvre d’un cadre normatif local, autour des métiers du bâtiment. Objectif porté par le référentiel de la construction, sur lequel ont planché durant quatre ans, plus de cent professionnels du secteur. 
 

Référentiel par matériaux

 

En passant par le référentiel, nous pouvons établir des analogies entre les référentiels de construction dans les autres pays du Pacifique. Mais on ne peut pas créer de normes calédoniennes, parce ce que nous n’avons pas toutes les compétences ici. C’est pour cela qu’on part sur des référentiels de construction, par matériaux- Vaimu’a Muliava, membre du gouvernement en charge de la construction publique.

 

Sortir d’une incertitude

 

Dans le concret déjà ça va nous sortir d’une incertitude, parce que la réforme de l’assurance est applicable depuis le 1er juillet, il n’empêche que ces arrêtés n’étaient pas encore applicables. C’est une grosse étape de franchie, avec l’adoption de ces quatre arrêtés. Il n’empêche qu’il y a encore beaucoup de choses qu’il reste à finaliser. Ce qu’on veut nous, fédération du BTP, c’est éviter à tout prix, le risque inflationniste qui va être lié à cette réforme - Silvio Pontoni, président de la fédération calédonienne de BTP.

 
Silvio Pontoni, président de la fédération calédonienne de BTP au micro d'Alix Madec :

Référentiel de la construction interview Silvio Pontoni

 

Primes d’assurance excessives

Des avancées nécessaires pour les professionnels, qui dénoncent en revanche le nouveau montant excessif des primes d’assurance. Depuis l’entrée en vigueur de la réforme de l’assurance construction au 1er juillet dernier, 60 à 70% des membres de la fédération ont vu leurs primes d’assurance augmenter assure Silvio Pontoni, président de la fédération calédonienne de BTP.

« On a un certain nombre de nos adhérents qui nous ont fait part d’un retour de leur assurance, pour lesquelles les taux sont très au-dessus de ce qui existait. Là-dessus, le travail n’est pas terminé », poursuit le professionnel. 

De son côté le membre du gouvernement en charge du secteur Vaimu’a Muliava l’assure, des discussions sont en cours. Une rencontre est d’ailleurs prévue ce mercredi, avec le comité des sociétés d’assurance de Nouvelle-Calédonie (Cosoda).
 

Liste de catégories professionnelles

Une liste de 13 catégories professionnelles a été établie, pour lesquelles les travailleurs devront pour être autorisés à démarrer leur activité, justifier de l'obtention du diplôme adéquat ou de trois années d'expérience dans le domaine.

Cela concerne entre autres : l'ingénierie, les bureaux d'études géotechniques, l'architecture, la construction ou la réhabilitation de bâtiments résidentiels ou non résidentiels, les travaux d'installation électrique, de plomberie, de finition ou encore de désamiantage.

Ces quatre arrêtés devraient prendre effet très prochainement, dès leur publication au journal officiel.