publicité

Regain de tension chez Air Calédonie

Trois vols ont été annulés, d’autres retardés ce matin à cause d’un débrayage à la première heure à Magenta. 

L'aérodrome de Wanaham en septembre 2017. © NC la 1ere / René Molé
© NC la 1ere / René Molé L'aérodrome de Wanaham en septembre 2017.
  • Angélique Souche (CM)
  • Publié le
Le programme de vol a été modifié de sorte que la totalité des 1100 voyageurs du jour seront bien pris en charge.
N’en demeure pas moins que cet épisode révèle un malaise plus profond.
Ce matin, il s’agissait pour le SPAC, le syndicat majoritaire de défendre des dispositions salariales des personnels techniques, mais pas seulement. Jérôme Cochard, délégué du SPAC, dénonce une inquiétante dégradation des relations sociales au sein de l’entreprise. Une intersyndicale réclame même la tête de la directrice des Ressources Humaines, prévenant  que si la réunion prévue demain n’aboutissait pas, le mouvement pourrait se durcir rapidement avec à la clé de nouvelles perturbations.

Samuel Hnepeun, le PDG de la compagnie domestique prend la menace au sérieux. Pour autant, il estime que le problème n’est pas une question de personnes mais de manque de dialogue, et appelle les syndicats à « faire preuve d’intelligence et de responsabilité » pour mener à bien les projets structurants qui attendent la compagnie. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play