nouvelle calédonie
info locale

Vers une réglementation du métier de psychologue

santé
Encadrement profession psychologue
©NC La 1ère
Le gouvernement vient d’adopter un avant-projet de loi de pays visant à fixer les conditions d’exercice de la profession. Une centaine de praticiens est concernée.
C’était une demande des psychologues calédoniens. Il s’agit d’encadrer leur profession car beaucoup exercent sans titre, faute d’une réglementation locale. Si le texte est adopté au Congrès, il mettrait fin à des années de vide juridique, notamment dans le secteur libéral qui compte une soixantaine de praticiens. Il présente un double objectif, selon Grégoire Thibouville, secrétaire du syndicat calédonien des psychologues. A savoir : protéger le titre et les patients des « faux psychologues ».  
Le texte du gouvernement identifie d’abord les personnes pouvant prétendre au tire de psychologues, comme le fait d’avoir son diplôme de psychologie par exemple. Il impose ensuite aux psychologues de s’enregistrer dans un répertoire accessibles aux Calédoniens. « On a pu voir des gens qui se faisaient passer pour des psychologues alors qu’ils ne l’étaient pas », indique Christopher Gygès, porte-parole du gouvernement. 
 

Dérives et sanctions

En cas d’usurpation du titre, le texte prévoit des sanctions exemplaires, à l’instar de la Métropole, soit un an d’emprisonnement et 1,75 million de francs d’amende. Cet avant-projet de loi doit être examiné par les élus du Congrès courant novembre.
D’autres corps de métiers comme les psychothérapeutes par exemple seront-ils réglementés ? La réponse de Christopher Gigès au micro de Malia Falelavaki.

Itw Christopher Gygès

Publicité