Relance économique, agriculteurs, prison et affaire de la défiscalisation de la 3G : l'actu à la 1 du mercredi 18 décembre 2019 

l'actu du matin
ACTU À LA UNE DU 18 décembre
©NC LA 1ÈRE
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie aujourd'hui avec le projet de relance économique du pays approuvé par le Conseil d'État, le cri d'alarme des agriculteurs entendu par le gouvernement, les conditions de vie des prisonniers du camp-est et l'affaire de la défiscalisation de la 3G.
 

Le projet de soutien à la croissance économique validé

Le conseil d’État a donné son feu vert au projet de loi du pays de soutien à la croissance de l’économie calédonienne. Il a émis des recommandations notamment sur l’ouverture des zones franches à tous les secteurs. Le texte sera présenté en commission plénière ce vendredi au Congrès. Il sera ensuite débattu par l’ensemble des élus en séance publique le 30 décembre prochain, Boulevard Vauban.

Les agriculteurs calédoniens entendus par le gouvernement.

Ils étaient une centaine venus du Nord, du Sud et des Iles à se mobiliser sous les fenêtres de l’exécutif, hier matin. Une mobilisation faite pour dénoncer les coupes budgétaires qu’ils vont subir ainsi  que l’absence de représentant du secteur agricole au gouvernement. Après les discussions, un représentant sera nommé mardi prochain. L’institution a également promis de revoir les coupes budgétaires prévues, en allouant une enveloppe de 400 millions de francs CFP à l'agence rurale. 

Le centre pénitentiaire de Nouméa est insalubre

Surpeuplé et mal entretenu. Malgré la procédure d’urgence déclenchée par le contrôleur général des lieux de privation de liberté en 2011, huit ans plus tard, le constat reste le même voire pire. Parmi les points relevés dans ce rapport : les deux tiers des détenus s’entassent dans des containers métalliques maritimes, divisés en cellules de 12 m2. En octobre 2011,  le contrôleur général des lieux de privation de liberté avaient déjà fait usage de la procédure d’urgence, dénonçant des  conditions de vie constituant une violation  grave des droits fondamentaux  des personnes détenues. Il recommandait des travaux immédiats. 300 prisonniers supportent ses conditions dégradantes. 
À découvrir dans nos éditions d'aujourd'hui.
 

Harold Martin et Jean-Marc Bruel condamnés dans l'affaire de la défiscalisation de la 3G

6 mois de prison avec sursis, 7 millions de francs d’amendes et l’interdiction d’exercer une fonction publique pendant deux ans. Cette peine a été prononcée par la cour d’appel de Nouméa à l’encontre d’Harold Martin pour délit de favoritisme dans l’affaire de l’attribution du marché de la 3G. Jean-Marc Bruel, le gérant de la société calédonienne d’Ingénierie, qui a obtenu le marché, écope de la même peine de prison, avec sursis et amende. Le commissaire au compte, Thierry Granier, poursuivi pour complicité de favoritisme… c’est la relaxe qui a été prononcée avec un million de francs CFP d'amende. 

Précisions dans l'affaire de la bagarre mortelle à Tomo

L’auteur présumé des coups mortels dimanche soir à Tomo, un homme âgé de  31 ans a été présenté hier au magistrat instructeur. Mis en examen du chef de violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner, il est placé sous contrôle judiciaire. Suite à un communiqué du procureur de la République, Alexis Bouroz, l'autopsie réalisée a révélé que "le décès de la victime serait consécutif à un infarctus provoqué par les efforts induits lors de l'altercation et chez un sujet dont l'état de santé était déjà fragile"
 

L'affaire des taxi-boats renvoyée à 2020

L’affaire devait être examinée hier par le tribunal correctionnel. Elle a finalement été renvoyée au 23 juin 2020. Un tragique accident, survenu en dans la nuit du 7 au 8 avril 2017 suite à la collision violente de deux taxi-boats à l’Anse-Vata. Trois personnes ont trouvé la mort, un des pilotes de la navette et un jeune couple.

 

Interdiction de faire du feu et d'utiliser des feux d'artifice

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a décidé de proroger les dispositions relatives à l’usage du feu. Un communiqué envoyé hier précise "qu'en raison de la situation critique du territoire en matière de sécheresse, l’interdiction systématique de faire du feu à usage non domestique dans toutes les zones rouges de risque extrême est maintenue". Le gouvernement précise notamment que "les feux d’artifice, les lanternes volantes dites célestes ainsi que les barbecues dans la nature sont particulièrement concernés" en cette période de fêtes. Les spectacles pyrotechniques sont également concernés.
Plus de précisions dans notre édition de ce jour.
 

Résultats définitifs du baccalauréat

Les résultats du premier tour étaient connus la semaine dernière. C’est le bac général qui présente le meilleur taux de réussite avec 67,4% d’admis au premier tour contre 61 % pour le bac profesionnel et 55,3% au technologique. Des résultats en très légère baisse par rapport à 2018 indique le vice-rectorat. Après les rattrapages qui ont eu lieu le 13 et le 16 décembre, les résultats définitifs seront connus aujourd'hui, pour l’ensemble des candidats.
 

Mise en place d'un projet éducatif local à Touho

À la tribu de Koé avec les coutumiers, soutenu par la mairie de Touho et la Province Nord, c'est un sentier éducatif dans la mangrove à Koé qui fait son apparition. L'association accompagne la tribu de Koé dans la création du sentier. Un parcours comportant dix espèces de palétuviers. La mangrove de Touho fait partie des espaces sur lesquels, l'association  environnementale Hô-üt travaille. 
À retrouver sur notre antenne radio.