nouvelle calédonie
info locale

Rencontre avec Edouard Hnawia, nouveau délégué de l'IRD

sciences
Edouard Hnawia
Un Kanak a été, pour la première fois, nommé à la tête de l'antenne calédonienne de l'IRD, l'Institut de recherche pour le développement. C'est Edouard Hnawia, professeur des universités en chimie, ethno-pharmacologue, qui a travaillé notamment sur les remèdes utilisés en médecine traditionnelle.
Edouard Hnawia était aujourd’hui l’invité de la matinale radio de NC1ère. Le scientifique, chimiste et ethno-pharmacologue, a été nommé pour deux ans représentant local de l’IRD. Le 1er avril, il est donc devenu le premier Kanak à diriger l’Institut de recherche pour le développement, où il succède à Georges De Noni.

«Fierté»

« C’est une fierté pour moi, mais c’est aussi une fierté pour la Nouvelle-Calédonie en général, et une fierté pour la jeunesse de ce pays, formule Edouard Saikuie Hnawia, âgé de 59 ans. C’est tout le symbole que porte cette nomination. A l’aube des échéances pour la Nouvelle-Calédonie, ça trouve tout à fait son sens. »

Bonne photo Edouard Hnawia délégué directeur IRD 2017
©Institut de recherche pour le développement

Laboratoire insulaire du vivant et de l'environnement

Spécialisé dans la connaissance et la valorisation des plantes du pays, l'homme a travaillé en particulier autour des remèdes utilisés en médecine traditionnelle. Titulaire d’un doctorat décroché à Toulouse, il exerçait depuis 1990 à l’Université de la Nouvelle-Calédonie. Il travaillait dernièrement au sein du Laboratoire insulaire du vivant et de l’environnement situé en partie à l’Anse-Vata. A la fac, où il avait déjà été le premier Kanak à enseigner, le maître de conférences apprenait aux étudiants calédoniens la chimie. Tout en menant ses recherches en pharmacochimie, en chimie des substances naturelles, en ethnobotanique et en ethnopharmacologie.

Hommes et plantes de Maré

Edouard Hnawia a cosigné avec Nicolas Lormée et Pierre Cabalion le livre Hommes et plantes de Maré, publié il y a six ans aux éditions… de l’IRD. Il fait partie de l’Appam-NC, l’Association pour la promotion des plantes aromatiques et médicinales de Nouvelle-Calédonie. Il s’est aussi beaucoup impliqué dans l’accompagnement des jeunes Calédoniens, à travers du tutorat. 

L'invité de la matinale à retrouver ci-dessous.



Publicité