Rénovation, mission sociale : Benoit Naturel, directeur de la SIC, invité de la matinale

invités de la rédac
Benoit Naturel, directeur de la SIC, le 25 mars 2022
Benoit Naturel, directeur de la SIC. ©Nouvelle-Calédonie la 1ère
Benoit Naturel, le directeur de la SIC, était l’invité de la matinale radio du vendredi 25 mars. La Société immobilière de Nouvelle-Calédonie, principal bailleur social du territoire, travaille à améliorer le lien social et les enjeux environnementaux de son parc. Une démarche complémentaire de la mission d’expertise menée ce mois de mars, pour accompagner les acteurs calédoniens du secteur vers la réhabilitation et le renouvellement urbain.

Plus de 11 200 logements gérés par la SIC, 21 ans d’âge moyen du bâti et 51 % du patrimoine ancien déjà réhabilité. Actuellement, son directeur estime à un quart la proportion de logements qui demandent "une intervention fine". Un besoin qui s’intègre à la démarche lancée à l’échelle de la province Sud pour aboutir au renouvellement urbain. Voici quelques éléments à retenir de cet entretien.

Logement social, et mission sociale

Pendant près de trois semaines, un expert du logement social dans l'Hexagone a évalué les besoins en rénovation du logement social calédonien. Une démarche nécessaire, reconnait Benoit Naturel, mais “ça dépasse la politique de rénovation. Ces moments-là sont des moments où on se questionne beaucoup sur nos missions de proximité. Il ne faut qu’on oublie que la SIC, c’est un Calédonien sur dix que l’on loge, donc c’est un Calédonien sur dix que l’on doit accompagner dans son parcours de vie.“ Insertion, éducation, violence… l’objectif est de prendre en compte et d’accompagner les locataires dans tous les domaines.

De la réhabilitation au renouvellement urbain

Avec la réhabilitation, on parle essentiellement du bâti. “Maintenant, on parle même de renouvellement urbain, précise le directeur. Quand on intervient sur un site, on prend la composante humaine et sociale en plus de la composante technique.“ Il est en effet acquis désormais que les seuls investissements sur les bâtiments ne résoudront pas les problématiques rencontrées dans les quartiers : insécurité, vacance de logements, manque de services…

Mesurer pour agir

Si la province Sud a lancé le plan de rénovation urbaine avec les trois bailleurs sociaux, la Sic, elle, a mené en interne une étude d’impact sur le lien social et les enjeux environnementaux de la société. “Cette étude vient consacrer toute l’expérience acquise au fil du temps, et permet de mesurer l’impact que l’on a sur l’ensemble de la société calédonienne.“ Des éléments mesurés et assortis d’axes d’intervention centrés sur la qualité de vie, la réduction des inégalités ou encore le développement du lien social.  

Un entretien à retrouver dans son intégralité ici.