nouvelle calédonie
info locale

Rentrée : l'EGC aide ses étudiants à bien démarrer

éducation
seminaire rentrée egc
©Jeannette Peteisi
Une quarantaine d’étudiants de première année de l’École de Gestion et de Commerce entame ce vendredi sa semaine d’intégration. Objectif, les aider à s’intégrer à l’établissement et à se connecter à l'univers de l’entreprise et de l’économie.  
Apprendre à oser ou à présenter son camarade devant toute une assemblée... C'était l'un des exercices à réaliser lors de ce premier jour de rentrée. 43 étudiants, qui ont réussi le concours d’entrée à l’EGC sur 113 candidats profitent d'une semaine de séminaire pour s’acclimater à la nouvelle vie qui les attend. L'occasion de se mettre le pied à l'étrier en découvrant le monde de l'entreprise, le développement de soi, le goût d’entreprendre. 
 

C'est motivant de voir qu'on est pas tout seul à travailler, à s'investir. Cette année et jusqu'à 2021, on va se donner au maximum et on sait maintenant que toute l'équipe de l'EGC nous pousse.

 

Je vise l'entreprenariat ou le commerce automobile. 


"Beaucoup de profils intéressés par la création d'entreprise cette année" 


Organiser ce type de séminaire de rentrée est une première pour l'EGC. Et selon sa directrice, la promotion 2019 est un bon cru. "On a une spécificité sur cette première année c'est qu'on constate beaucoup de profils intéressés par la création d'entreprise. Beaucoup de futurs entrepreneurs sur cette promotion et c'est quelque chose que l'on trouve extrêmement intéressant." indique Sophie Golfier, directrice de l’école de gestion et de commerce du Pacifique Sud.

L'un des points forts de ce séminaire consistera en la pratique d'un "serious game" (outil pédagogique qui utilise les nouvelles technologies dans l'optique de faire passer un message de manière attractive) grandeur nature sur l'innovation. Les jeunes devront ainsi créer des prototypes qu'ils présenteront par la suite à un jury. 

Les étudiants sont engagés dans un cursus de trois ans qui se conclura par une expérience de deux mois à l’étranger en entreprise.
Publicité