Rentrée scolaire, rapatriement des étudiants et poursuite des études supérieures : ce qu’il faut retenir !

coronavirus
Conférence de presse Champmoreau 16 juin 2020
Ce mardi, Isabelle Champmoreau, membre du gouvernement en charge de l’enseignement, a fait le point. 
 

Une rentrée scolaire « normale » le 22 juin

Les mesures de restriction et de prévention mises en œuvre dans le cadre du Covid-19 étant levées depuis lundi 15 juin, la rentrée scolaire du 22 juin se fera dans des conditions normales. Néanmoins, les équipes pédagogiques conserveront les mesures d’hygiène, notamment le lavage des mains. Les dispositifs seront maintenus en fonction des établissements sur la base du volontariat, dans l’intérêt des élèves (récréations échelonnées, entrées différenciées...). Les sorties scolaires, sportives et culturelles en Nouvelle-Calédonie seront de nouveau autorisées, sous réserve de la validation des provinces concernées, et du vice-rectorat, direction générale des enseignements ou de la direction de l’Enseignement de la Nouvelle-Calédonie.

244 étudiants seront rapatriés

Selon le gouvernement, 1150 étudiants qui correspondent aux critères de priorité définis par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie (urgences médicales, urgences financières, stages, fins de cursus) ont été enregistrés sur la liste de rapatriement.

Sur ces 1150 étudiants, 423 ont souhaité rester en Métropole jusqu’à la rentrée scolaire 2020-2021. Parmi les 727 autres étudiants recensés, 483 ont déjà été rapatriés depuis le 5 mai dernier et 244 restent à rapatrier. Cette organisation est réalisée en étroite collaboration avec la Maison de la Nouvelle-Calédonie et les trois provinces.

Priorité aux étudiants 

Le gouvernement prend en considération la situation de tous les étudiants. Chaque vol de rapatriement compte en moyenne 30 étudiants. Ce chiffre varie en fonction des désistements. Dans ce cas de figure, les étudiants sont appelés prioritairement. L'exécutif précise par ailleurs que les militaires ne prennent pas les places des étudiants et le nombre de vols de rapatriement opérés par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie dépend de la capacité d’accueil en quatorzaine hôtelière, limitée à 600 places. Comme tous les autres passagers, les étudiants sont, en effet, soumis à une quarantaine obligatoire : quatorze jours dans un hôtel réquisitionné, suivis de sept jours de confinement strict à domicile.

777 étudiants doivent quitter le territoire prochainement  

À ce jour, 777 étudiants se sont déjà signalés via le formulaire « étudiants calédoniens au départ », annonce le gouvernement. Car pour chaque départ, à l'étranger ou en Métropole pour poursuivre des études supérieures, ils doivent se signaler sur le site du gouvernement, et se rendre sur le site d’Aircalin pour s’informer sur le programme des vols et réserver leur billet d’avion.

À noter que les étudiants étrangers ou de passage pour quelques semaines en Nouvelle-Calédonie et qui souhaitent repartir doivent remplir le formulaire « personnes autres qu'étudiants calédoniens » disponible sur le site internet du gouvernement.

Les étudiants calédoniens qui rejoindront la Métropole prochainement, ainsi que ceux qui s’y trouvent déjà, doivent également se recenser sur la plateforme de la Maison de la Nouvelle-Calédonie. Elle permet notamment de bénéficier de suivi, de partenariats, de soutiens et de recevoir des informations utiles sur les questions pratiques telles que le logement, les déplacements, etc.

Pour y accéder : https://www.etudiant-mnc.fr/



 


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live