Report du second tour des Municipales, Coronavirus : l’actu à la 1 du mardi 17 mars 2020

l'actu du matin
Actu à la 1. 17 mars 2020
©NCla1ère
Emmanuel Macron a annoncé ce matin le report du second tour des élections municipales, et un renforcement des mesures contre le Coronavirus. La Nouvelle-Calédonie prend aussi des mesures pour tenter d’empêcher l’arrivée chez nous du virus.

La France durcit ses mesures contre le Coronavirus

Emmanuel Macron s’est adressé aux Français ce matin pour nous. « Nous sommes en guerre » contre le virus a souligné le chef de l’Etat qui a annoncé une série de mesures.  Les déplacements sont encore plus fortement réduits pendant au moins quinze jours, et les réformes sont suspendues. 
 

Pas de second tour dimanche

Autre mesure forte annoncée par Emmanuel Macron, le report du second tour des élections municipales sur l’ensemble du territoire national. Cela veut dire que la Nouvelle-Calédonie est également concernée, même si le virus n’est pas encore chez nous. Pas de vote donc dimanche.
En revanche, les résultats du premier tour sont validés. 
 

Des mesures annoncées aujourd’hui en Calédonie 

De son côté, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie va annoncer, cet après-midi les mesures prises concernant notamment le transport aérien et l’accompagnement des entreprises calédoniennes.
Mesures actées hier lors d’une réunion de crise entre l’Etat, le gouvernement et les provinces.
Il s’agit de tenter d’éviter l’entrée du Coronavirus sur le territoire, et de se préparer au mieux à cette éventualité. 
 

Les visites à la clinique restreintes

Certains établissements ont pris les devants. La clinique Kuindo-Magnin interdit l’accès aux chambres aux enfants et aux adolescents. Les visites sont également limitées à deux personnes par patient. Des mesures qui entrent en vigueur aujourd’hui. 
 

Toujours pas de cas avéré en Nouvelle-Calédonie

On rappelle que pour l’heure, aucun cas n’a été signalé dans le pays. 
Une personne est toutefois placée en quarantaine au CISE, elle est dans l’attente des résultats. Elle a été en contact avec une personne infectée en Métropole et s’est signalée aux services sanitaires. 
 

Des médecins demandent des mesures rapides

En Nouvelle-Calédonie, des voix s’élèvent pour réclamer la mise en place de mesures drastiques pour faire face au virus. Dans un courrier, le cardiologue Joël Kamblock et un collectif de médecins, exhortent les responsables politiques et sanitaires à « prendre des mesures rapides avant la survenue d’un nouveau cas ». Ils proposent « une mise en quarantaine obligatoire des nouveaux arrivants, la fermeture des écoles et de tous les lieux publics, l’annulation des compétitions sportives, ou encore la protection des personnes âgées. » Cela pour éviter un scénario à l’italienne. 
 

Une pétition pour fermer Tontouta

Des citoyens ont même lancé une pétition en ligne pour réclamer la fermeture pure et simple de l’aéroport de La Tontouta. Une pétition qui a déjà recueilli plus de 2700 signatures.
 

Pas de rapatriement des étudiants

Le ministère des Outre-mer a dû démentir toute intention de rapatrier les étudiants ultramarins qui se trouvent en métropole, après la diffusion d'un faux communiqué sur les réseaux sociaux. "Un faux communiqué de presse circulant sur les réseaux sociaux indique que les étudiants d'Outre-mer seront rapatriés à partir du 22 mars 2020 afin de ralentir la propagation du virus Covid-19. Cette information est fausse, aucun rapatriement n'est prévu à ce stade", dénonce le ministère des Outre-mer, dans un communiqué. 
 

Le comité local de rugby suspend ses activités 

La décision de suspendre les compétitions et entraînements de rugby, prise en Métropole par la Fédération française de rugby est appliquée sur le Caillou, à compter de ce lundi. Un choix que le comité de rugby de Nouvelle-Calédonie met en œuvre jusqu’à nouvel ordre. 
 

L’actualité judiciaire

Deux sociétés de massage thaïlandais fixées sur leur sort aujourd’hui. L’affaire reportée il y a un mois, est jugée ce matin par le tribunal correctionnel. Le syndicat des esthéticiens, qui se porte partie civile, dénonce une concurrence déloyale et usurpation de la profession de médecin. Des faits commis entre décembre 2013 à septembre 2015.
 

A Houaïlou, situation préoccupante à Do Neva

L’école primaire a du fermer provisoirement en février dernier par manque  d’effectifs. Le collège et le lycée agricole sont aussi en difficulté. En cause, une baisse du nombre d’élèves.
Une réunion s’est tenue il y a quelques jours entre la directrice de Do Neva, le personnel et les parents d’élèves. Objectif : trouver des solutions pour éviter une fermeture. Un plan de sauvegarde a donc été retenu pour ces établissements de l’Alliance scolaire, qui ont vu défiler plusieurs générations de Calédoniens. Plusieurs réunions vont se tenir cette année.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live