Reprise de Vale NC, autorité de la concurrence, échange scolaire : l’actu à la 1 du mercredi 9 septembre 2020

l'actu du matin
Actu à la 1. 9 septembre 2020
©NCla1ère
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin c’est l'annonce du retrait de l’offre de rachat de Vale NC par l’australien New Century Resources, une société sanctionnée pour exclusivité d’importation ou encore un échange scolaire entre Maré et Nouméa. 

Vale : New Century Resources a retiré son offre d’achat

Quel avenir pour l’usine du Sud après le retrait annoncé hier de New Century Resources ? L’entreprise australienne abandonne son projet de reprise. Elle évoque un déséquilibre entre les risques d'engagement et les bénéfices.
Conséquence : Vale pourrait fermer son usine de Goro à la fin de l’année. C’est l’un des scénarios envisagés par le géant brésilien « si aucune solution durable n’est trouvée dans les mois à venir ».
Cette décision serait notamment motivée par le départ d’un des actionnaires, IGO. 
 

Vale : des réactions contrastées 

L’étau se resserre donc autour de Vale NC et ses 3 000 emplois directs et indirects.
Des emplois que le SOENC Nickel veut sauver. Le syndicat se dit choqué mais confiant. Confiant car, selon lui, le nouveau modèle industriel semble porter ses fruits. 
De son côté, la province Sud dit travailler activement à un plan B, avec Vale NC et l’Etat dans un contexte financier compliqué.
L’Avenir en confiance pointe les blocages et manifestations à répétition qui ont, selon le groupe, découragé le repreneur. Il accuse Calédonie ensemble et les indépendantistes.
Ce Scénario était prévisible estime Calédonie ensemble. Pour le parti, l’australien n’avait pas, « les capacités financières et les épaules solides pour assumer un tel projet ».
LE FLNKS réaffirme de son côté sa volonté de voir aboutir l’offre émise par la SOFINOR, le bras économique de la province Nord et son partenaire coréen « Korea Zinc ».
Un partenariat que soutient aussi le collectif Usine du Sud = Usine Pays. Il maintient sa mobilisation prévue aujourd’hui à Nouméa. Ses membres veulent faire pression sur Vale pour qu’il ouvre des discussions avec la Sofinor et son partenaire. 
 

Vale : et maintenant ?

L’usine du Sud doit retrouver au plus vite un repreneur. 
Une deuxième option pourrait sauver l’entreprise selon Antonin Beurrier, le PDG de Vale NC, si aucun repreneur ne se manifeste dans les 2 mois : l’actionnariat salarié.
Une partie des salariés de l’usine du Sud accepterait, d’un côté, de baisser leur salaire, et de l’autre, de prendre une participation financière dans l’entreprise. Ce qui génèrerait un peu de cash, de l’ordre de trois milliards de francs CFP selon Antonin Beurrier. 
Il était ce mercredi l’invité de la matinale avec Charlotte Mestre
Notez que le PDG de Vale NC et la présidente de la province Sud seront auditionnés cet après-midi à 16h par la Mission d’information – Nickel au Congrès.
 

20 millions de sanction pour exclusivité d’importation

Les exclusivités d’importation sont interdites par le Code du commerce. L’autorité de la concurrence de la Nouvelle-Calédonie vient de le rappeler à la société Serdis en lui infligeant une amende de 20 millions de francs. La société avait conclu un accord exclusif avec un producteur européen de crèmes glacées. Un autre importateur lésé avait alors saisi l’autorité de la concurrence pour faire valoir ses droits. Serdis a un mois pour faire appel de la décision. 
 

Une semaine de l’orientation à Lifou

Programme des cours chamboulé au Lycée des Iles Williama Haudra à Lifou. Depuis lundi, une vingtaine d’intervenants, essentiellement d'origine loyaltienne, partagent leurs parcours, leurs expériences aux lycéens de 1ère, de Terminale et aux élèves des filières bac professionnel.
Des intervenants avec des profils variés et qui couvrent divers secteurs allant de la santé, à l'enseignement, à l'administration en passant par l’archéologie et l’audiovisuel.


Des collégiens de Maré en visite à Nouméa 

Un échange scolaire de cinq jours avec des élèves du Collège Mariotti. 
Pour la quatrième année consécutive, près d'une centaine de jeunes ont partagé des instants uniques avec pour objectif d'apprendre à connaître l'autre. C'est au centre culturel Tjibaou que les collégiens se sont retrouvés pour la dernière étape de leur séjour. 
Les élèves de Mariotti se rendront à leur tour chez les homologues du collège de Tadine en novembre prochain. 
 

Le Grand prix des raids du Nord à Kouaoua

La tribu de Méa sur la commune de Kouaoua accueille samedi 12 septembre la troisième étape du Grand Prix des Raids du Nord. Environ 200 personnes sont attendues sur la ligne de départ. Trois parcours seront au programme. Le parcours familial de 4,6 km, le petit parcours de 10 km et puis pour les plus aguerris, le grand parcours de 18 km.
La clôture des inscriptions de la 3ème étape du Grand Prix des Raids du Nord à Kouaoua est prévue ce soir à minuit sur le site « eticket.nc ». 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live