Les retraités territoriaux inquiets pour leurs retraites

social
Retraités gouv 17 août
©Medriko Peteisi / NC1ere
Ce sont des retraités soucieux, qui ont été reçus ce lundi matin au sein de l'exécutif. Objectif : obtenir des réponses, quant aux cotisations de la caisse locale des retraites, qui ne cessent de baisser chaque année. 
 
Ce sont les membres du syndicat des retraités territoriaux eux-mêmes, qui ont demandé à rencontrer Vaimua Muliava ce lundi, au sein de l’exécutif. 4 554 retraités de la fonction publique du pays préoccupés, de l’avenir de leur caisse. Selon Dominique Frontier, secrétaire général du syndicat, les cotisations baissent dangereusement chaque année. 
 

Déficit

Moins 678 millions de francs cfp en 2018 et le déficit devrait dépasser le milliard en 2020. Les membres du syndicat des retraités territoriaux tirent la sonnette d’alarme, quant à l’avenir de la caisse locale des retraites. Selon le président du syndicat, il faut retarder les départs à la retraite. 
 

On est au bord du précipice, on va atteindre un déficit record cette année d’1 milliard 5. Si on ne fait rien l’année prochaine, ce sera plus de 2 milliards et on n’a que 5 milliards 8 de réserve. L’augmentation des cotisations je pense qu’il va falloir y passer, malgré la situation financière du pays. Mais il va falloir aussi passer par l’âge de départ à la retraite - Dominique Frontier, secrétaire général du syndicat des retraités territoriaux


Mesures

Des inquiétudes entendues affirme de son côté Vaimua Muliava, membre du gouvernement en charge de la fonction publique et président du conseil d’administration de la caisse locale des retraites. L’élu attend le rapport définitif de la chambre territoriale des comptes, mais des mesures devraient être prises.
 

Il faudra à un moment donné, avoir un peu de courage politique, parce que des mesures impopulaires seront à prendre. La situation l’exige. Le départ à la retraite, il faudra certainement le repousser, c’est un secret pour personne. Les cotisations des actifs et des employeurs également, ce sont des propositions qui seront mises sur la table, lors du conseil d’administration de la caisse locale des retraites - Vaimua Muliava, membre du gouvernement en charge de la fonction publique et président du conseil d’administration de la caisse locale des retraites


La chambre territoriale des comptes doit rendre son rapport définitif dans deux mois.

Le reportage de Medriko Peteisi :

Retraité fonction publique territoriale reportage

 

Travailler plus tard pour sauver la caisse des retraites?

La situation marque la fin de l’insouciance, assure Jean-Yves Marinnacce, 74 ans, membre du syndicat des fonctionnaires territoriaux. Pour ce retraité, il n’est plus raisonnable de partir à la retraite à 55 ans, comme il l’a pourtant connu à son époque. 
 

Lorsque je suis entré dans l’administration en 1968, il n’y avait pas beaucoup de départs à la retraite. Les finances de la caisse locale des retraites étaient très saines, il y avait beaucoup de cotisants et pas beaucoup de retraités. La situation s’est inversée, il y a de moins en moins de recrutement et les fonctionnaires vivent de plus en plus vieux. C’est un problème qui touche beaucoup d’autres caisses - Jean-Yves Marinnacce, membre du syndicat des retraités territoriaux


Jean-Yves Marinnacce, membre du syndicat des fonctionnaires territoriaux, au micro de Mathieu Ruiz Barraud : 

Jean-Yves Marinnacce témoignage

Les Outre-mer en continu
Accéder au live