nouvelle calédonie
info locale

Rétro 2019 : des actions environnementales en Nouvelle Calédonie saluées dans un contexte d'urgence climatique

environnement
Rétro 2019 : l'environnement
Deuxième volet de notre série "Rétro" avec un focus sur l'environnement. De l'interdiction des sacs plastiques à usage unique, à l'expansion du photovoltaïque, aux incendies à répétition en cette période de sécheresse, Caroline Antic-Martin dresse un bilan de ce qui a marqué l'année 2019. 
Depuis le 1er août,  l'usage du plastique à usage unique est petit à petit banni des modes de consommation. Ce n'est que le début d'une interdiction évolutive des produits plastiques jetables, qui entrera peu à peu en application d'ici à 2022.
A partir du 1er mai 2020, interdiction des barquettes destinées à l'emballage alimentaire pour la vente ou la livraison immédiate. Et le 1er mai 2022, s'en suivra l'interdiction des barquettes destinées au pré-emballage en rayon.
En parallèle, des études d'impact des micro-plastiques sur les coraux sont menées au niveau national, notamment dans les eaux calédoniennes. 
 
©nouvellecaledonie

En novembre 2019, l' Europe a décrété l'urgence climatique et environnementale. C'est le premier continent à prendre position sur ce sujet. Le parlement Européen à Strasbourg a voté  cette résolution à une large majorité. Mais ce vote demeure symbolique puisque qu'il n'engage en rien les États membres.
 

Le congrès de la Nouvelle-Calédonie vote à l'unanimité l'urgence climatique


La proposition de vœu relatif à la déclaration de l’état d’urgence climatique et environnemental a été votée à l’unanimité en séance publique le lundi 23 décembre 2019.
Le vœu sera transmis aux institutions locales, aux communes calédoniennes, au gouvernement central à Paris et aux instances européennes.

Ce voeu avait été déposé par les membres du bureau du congrès de la Nouvelle-Calédonie le 17 décembre 2019 sur initiative du président du congrès, Roch Wamytan.
 

2020, année de la Biodiversité

Le président du gouvernement Thierry Santa a annoncé qu’une première action sera mise en place localement dès le mois de mars 2020 : une conférence « Climat et Biodiversité »
Cette conférence se tiendra en mars 2020. Elle définira des actions concrètes à mener en lien avec les mobilisations de la société civile calédonienne. 

« Nous allons répondre à une attente forte de la société civile calédonienne, notamment rassemblée autour du collectif de jeunes Allons Plus Loin, mobilisé depuis mars 2019 et rejoint par des adultes en septembre.

Cette conférence à laquelle la société civile sera associée lui permettra d’être actrice du changement. »
Thierry Santa, président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie


La conférence se tiendra en amont de toutes les manifestations nationales de l’année de la Biodiversité, dans laquelle est prévue le Sommet One Planet en Polynésie française. Un sommet au cours duquel le Président de la République sera présent.