nouvelle calédonie
info locale

Les roussettes vecteurs d'une maladie

santé
Roussettes
©NC La 1ère
Une bactérie, transmissible de la roussette à l’homme, aurait déjà touché quatorze patients et fait trois victimes dans le pays depuis 2009. La Dass appelle à la vigilance sans céder à l'inquiétude.

 
« Il n’y a pas de problème de santé publique ». C’est ce qu’affirme la Direction des affaires sanitaires et sociales, au sujet d'une bactérie présente sur le Caillou depuis 1990 et découverte par un groupe de chercheurs internationaux, qui se transmet de la roussette à l'homme.
Si la Dass se veut rassurante sur cette nouvelle maladie pour laquelle il existe un traitement, la situation mérite toutefois d'être « prise en compe », selon le Docteur Jean-Paul Grangeon, directeur adjoint de la Dass, à commencer par les médecins, afin de pouvoir « faire le bon diagnostic, au bon moment et de donner le traitement, après avoir fait -le cas échéant- des analyses pour trouver le germe ».  
La Dass invite également la population à être vigilante lorsqu’il y a une manipulation de roussette.
Roussette dass
©NC La 1ère
 

Une étude en cours

L’existence de cette bactérie transmissible à l’homme a fait polémique sur les réseaux sociaux, ces derniers jours, après la publication du témoignage de la mère de l’une des victimes.  
roussette polémique
La Dass a confirmé le fait que quatorze personnes avaient été infectées entre 2009 et 2017 et que trois étaient décédées. Ces chiffres proviennent de l’étude pilotée par Elodie Descloux, praticien hospitalier au Médipôle. Un travail destiné à « mieux comprendre cette pathologie et à trouver tous les vecteurs possibles », précise le Dr Grangeon. Cette étude cherche à savoir notamment si d’autres animaux que la roussette pourraient transmettre également cette maladie. « Pour l’instant, il n’y a pas de risque de transmission interhumaine donc il faut relativiser vraiment le risque par rapport à cette pathologie, qui se guérit très bien, avec un traitement antibiotique donné par le médecin », conclut le directeur adjoint de la Dass.

Les précisions du Dr Anne Pfannstiel, médecin épidémiologiste à la Dass au micro de Jeannette Peteisi

ITW Anne Pfannstiel

Le reportage de Thérèse Waïa et Laura Schintu
©nouvellecaledonie
 
Les précautions à prendre
Comment éviter la transmission de la bactérie ?
- En évitant de se faire mordre ou griffer
- En essayant de ne pas être au contact du sang de l’animal 

Quels sont les symptômes de la maladie ? 
- fatigue, perte de poids, maux de ventre sur le côté gauche (rate). 

Si vous présentez ces symptômes et que vous avez été en contact avec des roussettes dans les semaines précédentes, n'hésitez pas à consulter un médecin. Le temps d'incubation est de trois semaines à trois mois environ. 
Publicité