nouvelle calédonie
info locale

Saison cyclonique 2016/2017 : vers un retour à un "risque normal"

cyclones
cyclones cartes
©Météo France NC
La saison cyclonique, dans le Pacifique sud-ouest débute le 1er novembre et se poursuit jusqu'au 30 avril. Le pic de risque se situe de janvier à mars. Cette année Météo-France Nouvelle-Calédonie annonce une baisse du risque comparé à la saison précédente.
En 2015/2016 le phénomène « El Nino » a provoqué un fort réchauffement des eaux, engendrant un très important risque cyclonique de 90% sur le Pacifique sud.
Malgré les dégâts causés sur leurs passages. On se souvient notamment du cyclone Winston qui a frappé l’archipel des Fidji, les cinq cyclones et les 3 dépressions tropicales que le Pacifique sud a vécu en 2015/2016 sont qualifiés « activité cyclonique faible » compte tenu du risque exceptionnel  provoqué par « El Nino ».

C’est dire que les prévisions peuvent être déjouées, en l’occurrence dans le meilleur sens possible.

El Nina succéde à El nino

Pour cette nouvelle saison « El Nina » succède à « El Nino ». Une « Nina » plutôt faible nous dit Météo France : Jusqu’à décembre l’océan se refroidit et la phase du phénomène « El Nina » qui doit arriver en deuxième partie de saison chaude devrait être neutre ou faible.
Le risque cyclonique attendu devrait se situé aux alentours de 40%, c'est-à-dire un risque « normal ».

Le risque dans la région

En règle générale, la Nouvelle-Calédonie est particulièrement exposée, puisqu’elle est située à proximité du « cœur de la zone d’activité cyclonique maximale ». Le risque est inférieur à Wallis et Futuna.

Ainsi dans les relevés, établis par Météo-France depuis 1975, chaque année la zone Pacifique Sud-Ouest est touchée par une moyenne de 9,7 phénomènes tropicaux dont 3,9 cyclones tropicaux et 2,7 dépressions tropicales fortes.
Pour la Nouvelle-Calédonie, cela représente 1,6 cyclone et 0,8 dépression tropicale forte (0,7 et 0,3 pour Wallis et Futuna).
Carte mondiale des cyclones
Carte mondiale des cyclones depuis 1950 jusqu'à 2005 établie d’après les données de la NASA ©Nilfanion - Wikipedia:WikiProject Tropical cyclones/Tracks

 Rappel de Météo-France 

« Les phénomènes cycloniques sont des phénomènes rares et extrêmes pour lesquels il faut considérer les statistiques avec précaution.
Il est toujours très difficile de prévoir l'intensité d'une saison cyclonique, et notamment sur de petits domaines comme ceux de la Nouvelle-Calédonie et de Wallis-et-Futuna, les trajectoires des phénomènes étant très erratiques dans le bassin Pacifique Sud-Ouest.
Plus généralement, on retiendra que le risque cyclonique existe tous les ans sur nos régions, et plus particulièrement pour la Nouvelle-Calédonie ».
 
 

Missions et production de Météo-France

Les cyclones représentent un danger météorologique majeur et une des missions fondamentales de Météo-France est de réaliser le suivi des phénomènes cycloniques sur les régions de Nouvelle-Calédonie et de Wallis-et-Futuna.
Ce suivi permet à Météo-France, d'informer la population de la nature des phénomènes et de leurs évolutions, et d'assurer un rôle d'expert auprès des autorités locales.
Les prévisionnistes suivent tous les phénomènes cycloniques se formant ou évoluant dans les zones d'avertissement de la Nouvelle-Calédonie et de Wallis-et-Futuna, ou à proximité.
 
Zone de surveillance cyclonique de Météo France Nouvelle-Calédonie
Zone de surveillance cyclonique de Météo France Nouvelle-Calédonie ©Météo-France

Une production cyclonique spécifique est réalisée pour le grand public, elle monte en puissance à mesure que la menace se précise, généralement elle se traduit par :

•    Pour un risque prévu à moyenne échéance (4 à 7 jours) : une information sur l'activité cyclonique et son évolution prévue sur nos régions est diffusée via des articles dans la rubrique actualités sur le site web de Météo-France

•    Pour un risque prévu à courte échéance (< 4 jours) : une production plus complète comprenant des cartes de trajectoires  et des bulletins d'informations cycloniques. Ces bulletins renseignent sur le phénomène en cours (sa position, son intensité et son déplacement, son évolution attendue pour les 24 prochaines heures) ainsi que sur les conditions météorologiques prévues sur les régions concernées (pluie, vent et houle).

 Météo-France assure également un rôle d'expert auprès des autorités locales en charge de la gestion des alertes cycloniques.

Retrouver les information détaillées sur les rubriques du site de Météo-France NC, en cliquant sur les liens en jaune.

Pour plus d'informations concernant :

- La formation de phénomènes tropicaux

- Les phases El Nino / El Nina

- Les prévisions saisonnières

 
 
 
 
 

Publicité