nouvelle calédonie
info locale

La sécheresse menace

sécheresse
Sécheresse
©Ncla1ère
Alors que la Nouvelle -Calédonie entre en saison sèche, le déficit pluviométrique est déjà important. En effet, le pays sort d'une période El Niño et les chutes de pluie n'ont pas été assez conséquentes ces deux derniers mois. Quelles conséquences peut-on en attendre ? 
Depuis le mois de novembre 2018, et jusqu’en juillet de cette année, la Nouvelle-Calédonie était sous l’effet El Niño.
« On rentre dans une saison climatologiquement pauvre en précipitations, mais avec un déficit de pluviométrie qui dure déjà depuis des mois » explique Christophe Point-Dumont, climatologue à Météo France NC. « Donc, oui, c’est normal qu’on soit dans des conditions sèches actuellement ».
En juillet, les précipitations ont été particulièrement faibles cette année comparées à celles de 2018.
Au mois d’août, les pluies sont redevenues proches de la normale avec la fin d’El Niño. Malgré tout, quatre communes n’ont pas eu beaucoup d’eau : Koné, Canala, Thio et Boulouparis.
Déficit pluviométrie juillet 2018 et 2019
Le déficit de précipitations comparé entre juillet 2018 et 2019 ©DR

 

Un plan sécheresse à l’étude

La tendance pour le dernier trimestre de cette année n’est pas très optimiste : « On peut s’attendre à un trimestre plus sec que la normale puisque les dernières données d’observation et de modélisation affichent une tendance à des précipitations déficitaires » confirme Christophe Point-Dumont. « Tout reste à confirmer encore dans les semaines à venir ». 
Conséquences directes du manque de précipitations, le niveau des cours d’eau baisse, notamment celui de la rivière de Pouembout. D’ailleurs, l’agence rurale est en cours de réflexion avec les agriculteurs pour la mise en place d’ici la fin du mois d’un plan sécheresse.
Les explications de Brigitte Whaap, Patrick Nicar et David Sigal 
©nouvellecaledonie


Pour en savoir plus sur le bilan pluviométrique : 

Bilan Pluviométrique Météo France NC by Françoise Tromeur on Scribd

Publicité