Sept artistes exposent leurs oeuvres "In Situ"

art
exposition in situ
©Laurent Corsi
Présenter des oeuvres d'art en situation, c'est le principe de "In Situ", une exposition collective imaginée par Lidia De Carvalho. Elle regroupe une soixantaine d'oeuvres réalisées par sept artistes, peintres, sculpteurs et céramistes. 
Quel effet feraient ces tableaux dans ma salle à manger ? Cette sculpture dans mon salon, ces vases sur ma table basse ? Inutile de faire appel à son imagination, ici, les œuvres sont mises en scène, parmi les meubles, les luminaires et autres objets de décoration. "Quoi de plus complémentaire que d'accueillir des oeuvres d'art dans des espaces dédiés au design et puis ça permet aussi de mettre en avant des artistes locaux, c'était le but et de trouver des collaborations avec ces artistes là pour d'autres projets" explique Laurent Cayrol, directeur du magasin.
poterie lidia de carvalho
©Laurent Corsi

Exemple, ces poteries utilitaires et très esthétiques de Lidia de Carvahlo, tombée récemment en amour avec le travail de la terre…"Je suis tombée complètement fan de la matière. C'est juste incroyable de partir d'un bout de terre et de le transformer en vase, en bouteille, je suis tombée dans le pot !" raconte Lidia de Carvahlo, potière et organisatrice de l'exposition.
 

Créations en tous genres

Pour cette première, les poteries de Lidia partagent la vedette avec les œuvres de 6 artistes reconnus : toiles abstraites et tête de métal de Laurent Mo, totem et créatures lagonaires de Mélem Tiaou, pochoirs pop et chocs de Famax, plats et vases en terre de Gael Citeau, bêtes à écailles et à plumes de Delphine Tanti"J'ai toujours vécu en Calédonie mais j'ai toujours été attiré par la mer mais aussi par les airs et en fait, j'aime ces petites animaux innocents quand on plonge...." indique Delphine Tanti.

« In Situ » ou l’histoire d’un mariage heureux entre art et design… une exposition visible jusqu'au 29 août, au showroom "Un autre jour", à Magenta. 

Le reportage de Caroline Antic-Martin et Laurent Corsi.
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live