Sept choses à savoir sur la nouvelle tenue commune en province Sud

éducation
Tenue commune
Nouveauté de la tenue commune en province Sud, le chapeau pour se protéger du soleil, sur le modèle de ceux que portent les écoliers australiens. ©Coralie Cochin / NC la 1ère
Depuis le 1er juin, une nouvelle panoplie vestimentaire est disponible pour les élèves des écoles maternelles et primaires publiques de la province Sud. Composée de cinq polos, d’une polaire, de deux t-shirts de sport et d’un chapeau, cette tenue sera obligatoire à partir du 22 août.

Le projet d’une nouvelle tenue commune pour les 19 000 écoliers inscrits dans les établissements publics de la province Sud était dans les cartons depuis des mois. La voici enfin officielle depuis le 1er juin. Quelles sont les nouveautés ? Où trouver ce kit ? Et à quel prix ? On fait le point.

1Que contient ce nouveau pack ? 

Disponible depuis le 1er juin, ce nouveau pack se compose de 9 éléments :

  • 5 polos de couleur (elles diffèrent en fonction des écoles, bleu turquoise pour Nouméa, vert pour Dumbéa, rouge pour le Mont-Dore, etc..)
  • 2 t-shirts pour faire du sport 
  • 1 polaire 
  • 1 chapeau à l’australienne 

2Quelles sont les nouveautés  ?

  • Un chapeau contre le soleil

Adieu le coupe-vent bleu marine... Bonjour le chapeau à la mode australienne ! C'est la principale nouveauté de la tenue commune 2022. De l'avis de plusieurs directeurs d'école, l'imperméable était très peu porté par les élèves. "Les enfants grandissent assez vite, or l'imperméable n'est pas ajustable. Et il tient chaud", relève Elsa Bouhadjadj, directrice de la maternelle Les Orangers, à Dumbéa. 

En revanche, le petit chapeau bleu, inspiré de ceux que portent les écoliers en Australie, semble avoir du succès auprès de nos élèves. "Il leur plait beaucoup, ils ressemblent aux petits Australiens. Ils viennent avec à l'école, même quand il pleut", rapporte Elsa Bouhadjadj. 

Mais c'est surtout des raisons sanitaires qui ont incité la province à opter pour un couvre-chef à l'école. "Les dermatologues ont fait part de l’importance de protéger les enfants du soleil, d’où l’introduction du chapeau, pour protéger le visage, la nuque et les épaules des enfants", précise Romain Vassilev, gérant de Teeprint, le nouveau délégataire choisi par la province Sud

  • Une tenue pour le sport

Autre élément nouveau : deux t-shirts en coton font leur apparition dans le pack. Ils seront utilisés pour les sessions de sport afin d'éviter que les élèves transpirent dans les polos qu'ils utilisent en classe. Un usage déjà en place dans les collèges de la province Sud. 

  • Des polos et une polaire qui tiennent moins chaud

Enfin, le grammage des cinq polos est plus léger (170 grammes contre 180 grammes précédemment) "avec un piqué plus aéré", précise Romain Vassilev. Avec l'ancienne formule, les élèves étaient nombreux à se plaindre de polos trop chauds, notamment pour le sport, et en été. La polaire, bleu marine comme le chapeau, est également plus légère que dans la précédente version

Les précisions de Romain Vassilev, gérant de Teeprint

ITW Romain Vassilev

Avant d'opter pour cette nouvelle tenue commune, la province Sud avait lancé, l'an dernier, une enquête auprès des familles. Deux options étaient proposées : une première formule -celle qui a été retenue- et une deuxième formule avec un "pack fille" incluant quatre jupes-shorts et un pantalon et un "pack garçon" proposant quatre bermudas et un pantalon. Cette dernière n'a pas été retenue, "principalement pour des raisons financières", indique Romain Vassilev. "Cela aurait fait doubler le prix du kit".

3Un nouveau kit à quel prix ? 

Ce pack nouvelle formule est à 5 800 francs, soit 1 225 francs de plus que le précédent qui était à 4 575 francs. Toutefois, ce nouveau kit comprenant 9 éléments, son prix ramené à la pièce se révèle inférieur par rapport à l’année dernière : 644 contre 653 francs. 

Il n’existe pas de prix spécial pour les élèves boursiers, mais la province Sud verse aux parents la moitié du prix du kit (soit 2 900 francs), à chaque nouvelle rentrée scolaire.

Tenue commune
Les parents sont venus chercher le pack de leur enfant directement à l'école dans certains établissements. ©Coralie Cochin / NC la 1ère

4Pourquoi une nouvelle tenue en milieu d'année ?

Changer la tenue commune des élèves, bien après le rush de la rentrée et après avoir toléré la "tenue civile" pendant ces premiers mois... Voilà qui n'arrange pas forcément les familles. Pour faciliter la tâche aux parents, des distributions sont organisées dans certaines écoles. C'était le cas, ce mardi, à la maternelle les Orangers, au centre urbain de Koutio. Anne-Lise, maman de trois jeunes élèves, prend la chose avec philosophie. C'est "complet, j'ai pas à chercher partout pour des pulls ou des t-shirts"

Si la distribution de ces kits a pris du retard, c'est en raison d'un "premier appel d'offres infructueux", explique le prestataire. Un second appel d’offres a donc été relancé par la province Sud en milieu d’année 2021, et le nouveau prestataire a été officiellement désigné fin 2021. A ce retard, il a fallu ajouter "quatre mois de fabrication, un mois d’approvisionnement et un mois d’impression en local".

Au vu du contexte mondial, avec les retards des navires et les différentes crises successive, le 1er juin était vraiment le plus tôt que nous puissions faire

Romain Vassilev, gérant de Teeprint

5Où est fabriquée la tenue commune ? 

C'est la société Teeprint qui a été désignée comme le nouveau délégataire de la province Sud pour l'approvisionnement et la distribution de cette nouvelle tenue réglementaire à l'école. Elle remplace la société IPC, pour une durée de cinq ans.

Comme pour le précédent kit, les tenues sont fabriquées à l'étranger mais finalisées localement. "Pour les tee-shirts, polos et polaires, nous travaillons avec le leader européen du textile personnalisable, qui est une marque française, Sol's, et pour les chapeaux de type « surf », c'est avec un fournisseur australien", détaille Romain Vassilev. 

Les tenues sont réalisées en Asie, plus précisément au Bangladesh et en Chine, "avec toutes les certifications du secteur, pour pouvoir être portées par des enfants", précise le gérant de Teeprint. "Les encres sont également de marque française et fabriquées en France. Ce sont des encres à l’eau parfaitement adaptées pour être appliquées sur des textiles destinés aux enfants".

A la question : "les nouveaux polos ne risquent-ils pas de rétrécir à la machine à laver ?", comme c'était le cas précédemment, le nouveau prestataire assure que non, "à condition de ne pas les passer au sèche-linge"

6Cette nouvelle tenue est-elle obligatoire ? 

La réponse est oui. Depuis 2017, la tenue commune est obligatoire pour tous les élèves des écoles publiques de la province Sud. Une tolérance est toutefois appliquée pendant encore une vingtaine de jours. Mais à partir du lundi 22 août, autrement dit à leur retour des prochaines vacances, les élèves des 95 écoles du Sud devront porter leur nouvelle tenue. 

7Où peut-on trouver ce pack ? 

Ces tenues communes sont en vente au « School shop » de Teeprint, 31 rue Auer, à Ducos, à Nouméa. Le magasin est ouvert en continu, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 13 h 30, et jusqu’à 16 h le mercredi. 

Possibilité de passer commande en ligne sur tenue-commune.nc, avec une livraison possible à domicile ou en point relais (tarifs : 600 franc pour Nouméa, 900 francs pour le Grand Nouméa et 1 200 francs pour la brousse). 

Contact : 24 30 30 ou par mail à tenue-commune@teeprint.nc

Reportage, en plein essayage, à l'école Les Orangers de Dumbéa

Reportage tenue commune