Les serpents de mer : rois de la nocturne à l’aquarium 

animaux
serpents de mer
©Cédric Michaut
Au-delà des tricots rayés, connaissez-vous d’autres espèces de serpents marins présents dans le lagon calédonien ? À l’occasion du trimestre dédié à ces reptiles, l’aquarium des lagons organisait ce vendredi une nocturne pour découvrir au plus près ces animaux mystérieux. 
Le tricot rayé est le serpent calédonien le plus célèbre mais vendredi soir à l’aquarium des lagons de Nouméa, il s’est fait voler la vedette par sept nouvelles espèces inédites, toutes venimeuses, comme l’Hydrophide de Cogger. Pour les visiteurs, c’est un spectacle aussi réjouissant qu’instructif. « Les serpents peuvent changer leurs peaux » lâche la petite Madelaine.

Des stands ludiques et para-scientifiques dévoilent tous les secrets de la mue des serpents marins. Tandis que certains curieux examinent les vieilles enveloppes des reptiles, d’autres se font expliquer les différentes étapes de ce phénomène naturel qui se produit environ 200 fois dans la vie d’un reptile. 
 
tricot rayé mue
©Cédric Michaut

 

Ils muent principalement pour se débarrasser de leurs parasites ou d’animaux qui peuvent se développer sur leurs corps, car beaucoup d’animaux peuvent venir se coller sur eux. Il peut même y avoir des tiques sur les tricots rayés. Ils peuvent muer tous les mois, selon les espèces de serpents, ça peut aller de deux à six semaines -  Yann Guillot, chargé de projet pédagogique

 
Dès lundi, la plupart de ces serpents marins seront remis en liberté. Le mois prochain, d’autres reptiles seront à nouveau capturés pour participer à la dernière nocturne de la saison programmée le 10 avril.

Le reportage de Loreleï Aubry et Cédric Michaut. 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live