publicité

Le service civique calédonien bientôt voté au Congrès?

Le Congrès devrait se prononcer le mois prochain sur la création du service civique calédonien. Le sujet a été évoqué mardi au conseil provincial de la prévention de la délinquance, qui se tenait dans l’hémicycle de la province Sud.

  • Caroline Moureaux (IP)
  • Publié le
Ce service devrait se diviser en trois parcours : le parcours civique en milieu scolaire, pour sensibiliser les élèves au civisme et à la citoyenneté du primaire au lycée; le parcours d’insertion, qui serait obligatoire, et s'adressera aux quelque 600 à 700 jeunes qui quittent chaque année le parcours scolaire sans qualification  et sans emploi.

Ces jeunes seront pris en compte dans ce dispositif d'acquisition de compétences professionnelles ou sociales. Et le service civique citoyen pour tous, concernera tous les jeunes, garçons et filles de 17 à 25 ans, sur une durée de un à six mois, voire un an. Il s'agira de faire l'apprentissage des valeurs de la République, des valeurs océaniennes et de la citoyenneté. Ce 3ème volet du service civique, celui qui s’adresse au plus grand nombre, pose encore problème. En effet, il est prévu de le rendre obligatoire ce qui pose un problème légal au regard des lois nationales.

Le service civique calédonien est d'ores et déjà pris en compte dans les contrats de développement avec trois milliards sur cinq ans pour les deux premiers parcours. L'Etat s'engagera également avec plusieurs mesures d'accompagnement, notamment sur la mise en place locale d'une garantie jeune avec un parcours d'accès à la formation et à l'emploi ou du dispositif des emplois d'avenir. 

Une étude sera aussi réalisée cette année sur l'opportunité de créer en Calédonie un Epide, un établissement pour l'insertion dans l'emploi. Enfin, concernant le RSMA, le service militaire adapté qui accueille aujourd'hui 575 bénéficiaires, il est prévu d'augmenter ce chiffre de 80 places supplémentaires.


La réaction de Philippe Germain au micro de Caroline Moureaux

SERVICE CIVIQUE ITW GERMAIN


Les explications du haut-commissaire Thierry Lataste, toujours au micro de Caroline Moureaux

SERVICE CIVIQUE ITW LATASTE



Sur le même thème

  • sécurité

    Dans quelles conditions peut être utilisé le Taser ?

    La question se pose après le décès d’un homme à Ouvéa début août. Le cadre juridique qui entoure l'usage de ce pistolet à impulsion électrique est strict : les décharges ne peuvent être envoyées qu'en situation d’urgence ou de légitime défense. 

  • sécurité

    Le PSIG : un entraînement régulier [IMMERSION 2/2]

    Le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie est une unité spécialisée dans la lutte contre la délinquance urbaine. Cette unité a été créée en 2007. Pour être opérationnel, lors de leurs interventions, les hommes du PSIG s'entraînent régulièrement. Immersion.

  • sécurité

    Le PSIG : interpellation d'un suspect [IMMERSION 1/2]

    Sur le territoire, il existe trois unités de type PSIG : peloton d'intervention et de surveillance de la gendarmerie. L'une de ces unités est basée à Nouméa. Une de nos équipes de la rédaction a suivi le PSIG lors de l'interpellation d'un jeune suspect dans une affaire de cambriolage.

     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play