nouvelle calédonie
info locale

La SNSM en quête de soutien

mer
BEsoin d'équipement d ela SNSM Nouméa
©SNSM
Le 23 juin correspond à la Journée nationale des sauveteurs en mer. Samedi, la délégation de la SNSM en Calédonie en a profité pour se faire mieux connaître, sensibiliser, et lancer un appel à la solidarité. Elle cherche à boucler le financement de sa nouvelle vedette et à équiper ses membres.
Un après-midi d’ateliers et une soirée festive, le tout au Fronton basque du Motor-Pool. Samedi, les bénévoles calédoniens de la SNSM ont eux aussi marqué la Journée nationale dédiée aux sauveteurs en mer. Reçu le jour-même au JT de NC la 1ère, le président de la station de Nouméa en dressait un premier bilan «plutôt positif». «Tout au long de l’après-midi, il y a eu un petit flot continu de personnes qui sont passées nous voir pour participer aux ateliers, faire des achats solidaires sur nos stands ou faire des dons», a décrit Raphaël Riquet. Sans parler de l’affluence pour la soirée.
Le reportage de Caroline Antic-Martin et Patrick Nicar.
©nouvellecaledonie

Echouements et voies d'eau

Sur le Caillou, ou plutôt sur son lagon, la Société nationale de sauvetage en mer secoure les plaisanciers en difficulté depuis quatre points: Nouméa, Lifou, Koumac et Thio. «La majeure partie des interventions concerne des avaries ou des pannes. Ensuite, on a ce qui est évasan et secours à personne. Et cette année, nous avons une recrudescence des échouements et des voies d’eau, en tout cas dans la zone de Nouméa. »

Mission de service public

Une mission de service public assurée par des bénévoles, qui prennent sur leur temps libre pour s’entraîner et assurer les astreintes. La station de Nouméa, qui existe depuis 2004, couvre une zone très fréquentée s’étendant depuis La Foa jusqu’à l’île des Pins. Son fonctionnement est financé à 90 % par des fonds publics (Nouvelle-Calédonie et province) et à 10 % par les dons de particuliers, souligne son dirigeant. Evoquant également l’argent récolté via les opérations de remorquage.

Besoin d'équipement de la SNSM Nouméa
La station SNSM de Nouméa a investi le Fronton basque. ©NC la 1ère

Remplacer la Croix-du-Sud

«Les dons récoltés actuellement, détaille Raphaël Riquet, vont servir à participer au financement de notre nouvelle vedette.» La SNS 163 Nautile, mise à l’eau en avril et longue de 16 mètres. Elle est attendue en Calédonie, où elle doit être transportée par porte-conteneurs, pour remplacer la Croix-du-Sud. Dotée d’un tirant d’eau de 1,35 mètre, elle pourra atteindre 25 nœuds grâce à ses deux moteurs de 500 chevaux et aura une autonomie de vingt heures.

Un besoin d'au moins 700 000F

Autre objectif de l’appel à la solidarité des Calédoniens: équiper les nouvelles recrues qu’implique l’arrivée de cette vedette, à travers une plate-forme locale de crowdfunding. Le besoin exprimé se monte à 700 000F. Ce dimanche soir, 110 000 F avaient été collectés.

L'équipement nécessaire à un canotier
©SNSM

 

Les conseils pour partir en mer
• Toujours prévenir quelqu'un de sa destination et s’y tenir

•Avoir des moyens de communication adaptés, notamment la VHF

• S’informer de la météo

•Avoir tout le matériel de sécurité à bord du bateau
Publicité