Une soirée agitée à Nouméa

faits divers
Nouméa. Rue Edouard Mercier
Le SDF dormait sur la route rue Edouard Mercier quand une voiture lui a roulé dessus.
La soirée de vendredi apporte son lot de faits divers. On déplore un accident grave à la vallée des colons, des interpellations pour vols ou détention de stupéfiants et des violences conjugales.  

Une voiture roule sur un homme qui dormait sur la chaussée

Un grave accident s’est produit vers19 h 20 rue Edouard Mercier à la vallée des colons. Réalisant qu’elle venait de rouler sur « quelque chose », une conductrice s’est arrêtée pour réaliser qu’elle avait roulé sur un homme étendu au milieu de la chaussée. Elle a aussitôt prévenu les secours. La victime qui se trouvait encore ce matin dans le coma et dont le pronostic vital est engagé est un SDF de 40 ans, qui, sans doute pris de boisson, dormait sur la chaussée. La conductrice sera entendue dans le cadre de l’enquête. 
 
 

Opération anti-délinquance

Une opération anti délinquance a par ailleurs eu lieu hier entre 20 et 23 H sur le secteur Ducos, Ko We Kara et Kaméré avec la police nationale, la police municipale et la douane et son chien anti stup. Une personne a été interpellée avec plusieurs sachets de cannabis conditionnés et destinés à être vendus et 3 personnes interpellées en état d’ivresse.
 

Vols de véhicules

A noter aussi un vol par effraction chez Alma Meto hier soir vers 22 h 30. Bilan : plusieurs véhicules dégradés et 2 pick-up dérobés. Un des voleurs a été interpellé plus tard dans la soirée à bord d’un des véhicules par les gendarmes à Boulouparis.
 

Vol à la portière

La Bac, la brigade anti-criminalité  a interpellé hier en fin d’après midi l’un des auteurs d’un vol à la portière commis en réunion plus tôt dans la journée. Avec d’autres jeunes, ils avaient à un stop ouvert une portière de voiture et dérobé un sac. Dans le cadre de sa garde à vue, le jeune majeur a dénoncé ses complices qui ont été interpellés ce matin par la Bac. Il s’agit de 3 jeunes mineurs placés en garde à vue.
 

Violences conjugales

Enfin, à 0 h 45, à Kaméré, un père de famille ivre s’en est pris à sa conjointe au retour d’une soirée et l’a battue devant les enfants qui en tentant de vouloir protéger leur mère ont été également frappés. L’auteur des coups est en garde à vue. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live