publicité

Solidarité entre îles meurtries par les cyclones

Remercier les donateurs et rendre la pareille en aidant les Antilles blessées, telle était la double signification de l'après-midi organisée aujourd'hui, en Nouvelle-Calédonie, par les mairies de Lifou et de Nouméa.

L'urne destinée à collecter des fonds. © NC 1ère
© NC 1ère L'urne destinée à collecter des fonds.
  • Sylvie Hmeun (F.T.)
  • Publié le , mis à jour le
Subir un cyclone, les habitants des Loyauté connaissent. Le récent passage de Cook, puis de Donna, le leur a encore rappelé. Un élan de solidarité était alors né pour venir en aide aux îliens touchés. Comme la solidarité s'organise actuellement à destination des Antilles dévastées par les ouragans. C'est ce qui a initié l'après-midi festive organisée au kiosque à musique ce samedi, par les mairies de Lifou et de Nouméa.

Avec le chanteur Edou

Des fonds ont été collectés. Le chanteur Edou a participé à travers un concert gratuit. L'artiste drehu en a profité pour vendre son dernier album au prix de 2 500 F, dont 500 F devaient être reversés à la caisse de solidarité. Les recettes sont destinées aux victimes de Saint-Martin, de la Martinique et de la Guadeloupe. Explications avec Martin Wazizi, secrétaire général de la mairie de Lifou au micro de Sylvie Hmeun.
«Remercier» et «participer»

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play