Sondage: la perception des Calédoniens sur leurs institutions

société
gouvernement

A trois jours des échanges avec le Premier ministre et le ministre des Outre-mer à Paris, un sondage "confidentiel" a été réalisé auprès des Calédoniens et des élus du Congrès. Commandé par le Congrès, il porte sur les institutions et a été présenté aux élus il y a quelques jours.

 

A la question "Quelles sont les deux collectivités indispensables?" C'est le gouvernement qui recueille le plus d'adhésion avec 60% des sondés, arrive ensuite l'Etat, via le Haut-commissariat. Le Congrès et les provinces n'arrivent qu'en troisième et quatrième position.

Autre question "Qui devrait avoir le plus de pouvoir?" Là aussi, le gouvernement arrive en tête devant les provinces et l'Etat pour 47% des sondés.

Un renforcement du rôle du Sénat coutumier

A noter que ceux qui ont voté Oui au premier référendum attendent un renforcement du rôle du Sénat coutumier. "Clairement, le Sénat coutumier est considéré comme une institution indispensable pour les personnes en faveur de l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie, et logiquement celles relevant du statut civil coutumier."

Le sondage montre également que plus de 80% des Calédoniens veulent participer activement au débat politique via des pétitions ou des référendums citoyens sur des sujets concernants comme l'éducation, la santé, le logement ou la vie chère.

Une population calédonienne qui a une perception négative du travail des élus du Congrès. Cette perception négative est catalysée par l'image qu'ils ont des élus "déconnectés de la réalité", qui "privilégient leur intérêt personnel"  et  le "manque de transparence".  

A la question "Que souhaitez-vous à l'avenir en Nouvelle-Calédonie, gouvernement collégial ou gouvernement majoritaire?", 64% des Calédoniens préfèrent un gouvernement collégial.

Le sondage a été envoyé aux 54 élus du Congrès. Sur les 54 conseillers, 18 sont allés jusqu'à la fin du questionnaire.