Sonia Lagarde et Philippe Gomès distribuent leur réserve parlementaire

politique
Philippe Gomes et Sonia Lagarde, députés de la Nouvelle-Calédonie
Derniers jours de leur actuel mandat pour Philippe Gomès et Sonia Lgarde, députés sortants de la Nouvelle-Calédonie. ©NC1ère
Chaque année, les députés bénéficient d’une somme pouvant aller jusqu’à 130 000 euros, soit 15 millions de francs, dont ils décident librement la répartition. La ventilation pour 2016 vient d’être rendue publique par l’assemblée nationale.
Sonia Lagarde et Philippe Gomès ont réparti de leur réserve parlementaire comme la plupart des députés de la République, à savoir entre associations et investissements au profit des collectivités. 
Toutefois, les choix des deux représentant à l'Assemblée Nationale en disent long sur les trajectoires opposées de Philippe Gomès et Sonia Lagarde à 3 mois de la fin de leur mandat.

Nouméa d'abord pour Sonia Lagarde

La député-maire de la première circonscription n’est pas candidate à sa succession, elle a donc choisi d’utiliser cette manne pour soutenir le programme d’investissement de sa ville, avec une subvention d’environ 8 millions de francs (66 929 euros) attribuée à la commune de Nouméa.
Seules deux associations bénéficient d'un coup de pouce, mais il est conséquent : plus de 2 millions de francs pour le Club Mont-Dore Deliciosa et pour la Bande à Momo.

Priorité à la brousse pour Philippe Gomès


A l’inverse, Philippe Gomès, probable candidat pour un second mandat dans la seconde circonscription, a choisi d’aider vingt-cinq associations pour un montant maximum d’environ 900 000 francs, et ce dans trois secteurs principalement : l’agriculture (foire de Bourail et de Koumac …),  la culture  (association Marguerite, Festival du cinéma de La Foa) et social (Cure our Kids ou Handijob par exemple). 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live