Le sort du petit Halison fait courir la Calédonie

solidarité
Défi Halison du 17 septembre 2018
François et Jason ont effectué cent tours de piste chacun, lors du défi organisé lundi à Nouméa. ©NC la 1ère
Depuis trois semaines, la solidarité s'organise pour sauver Halison, cet enfant vanuatais de six ans atteint d'une tumeur cérébrale: dons, cagnotte en ligne et initiatives en tous genres. Lundi, le relais organisé au lycée Jules-Garnier a permis de réunir 850 personnes et un demi-million de francs.
MISE A JOUR DU 20 SEPTEMBRE

Le sourire et la situation d’Halison ont touché bien des cœurs. Ce jeune Vanuatais âgé de six ans se trouve depuis quelques jours à Paris, en compagnie de sa maman. Atteint d’une tumeur au cerveau, il attend désormais d’être opéré à l’hôpital Necker.
 
Le petit Halison, par sa famille
Voici Halison, six ans. ©DR
 

Depuis fin août

Pour financer sa prise en charge médicale ainsi que les frais annexes, et sauver la vie du petit, une grande chaîne de solidarité s’est mise en œuvre depuis la fin août. Un mouvement initié par l’association Partage santé Pacifique entre le Vanuatu, la Calédonie et la Polynésie. 
 

Douze heures de relais

Exemple de cette mobilisation, le relais couru à Nouméa toute la journée de lundi. Douze heures durant, malgré la pluie, 850 bonnes volontés ont enchaîné les tours de piste au lycée Jules-Garnier. Ajoutant à chaque fois 100 F à la cagnotte, qu’ils soient élève, enseignant, personnel de direction, membre du gouvernement, basketteur, collégien du Mont-Dore ou de Nouméa.
Le reportage de Caroline Antic-Martin et Gaël Detcheverry.
©nouvellecaledonie
 

Plus de 400 donateurs en ligne

Un défi caritatif qui a permis de collecter un demi-million de francs. Le jeudi 20 septembre à midi, la cagnotte solidaire lancée en ligne annonçait plus de 23 000 euros récoltés auprès de 404 participants. En ajoutant les autres dons, de toutes sortes, la somme réunie par le «Projet Halison» s’élevait alors à au moins 4,7 millions CFP.