nouvelle calédonie
info locale

Souvenirs du 14 juillet

14 juillet
Défilé 14 juillet Nouméa avenue Foch 14 juillet 2017
Hier, 450 personnels militaires ont défilé à pied avenue Foch. ©NC 1ère / Malia Noukouan
Ça en étonne toujours mais en Nouvelle-Calédonie, la commémoration de la fête nationale s'échelonne sur deux jours. Un peu comme Noël! Retour sur les célébrations très appréciées des 13 et 14 juillet.

• Au son de la cornemuse

Les premières commémorations officielles devant les monuments aux morts municipaux ont commencé jeudi matin. Comme à Païta, où elle a été marquée par la présence du «Pipes and drums national servicemen's memorial band». Alias le Nasho's pipes and drums, une fanfare de vétérans australiens munis de tartans écossais, de tambours et de cornemuses. Invités en Calédonie cette semaine, ils ont été vus et entendus un peu partout : devant des scolaires, aux lampions de Nouméa ou ci-dessous au grand défilé du 14 juillet.
Nacho's pipes and drums band bagpipers australiens défilé 14 juillet Nouméa (14 juillet 2017)
Les vétérans australiens et leur musique celte ont été de toutes les célébrations. ©NC 1ère / Gaël Detcheverry

 

• Des lampions par milliers

Pour ne pas manquer, la mairie de Nouméa avait glissé 500 lampions supplémentaires dans le stock qui avait été préparé. Tous n'ont pas été distribués. Les habitants ont-ils eu peur de la pluie, du froid ? C'est tout de même par milliers que les porteurs de lumière ont afflué vers la place des Cocotiers, jeudi soir. Mais il fallait se tenir prêt, les premiers éclats du feu d'artifice en ont surpris plus d'un. Vite ! En position ! Le show a duré une douzaine de minutes. Ambiance avec ce reportage de Martine Nollet. 
Stock de lampions Nouméa 13 juillet 2017
©NC 1ère / Martine Nollet
Il n'y a pas qu'à Nouméa que les rues et le ciel ont pris des couleurs jeudi soir. Les lampions ont défilé et les feux d'artifice ont éclaté à Dumbéa Sud, au centre de Païta et au village de La Foa. A Bourail, après la retraite aux flambeaux, des lanternes ont été lâchées. Et hier, un spectacle pyrotechnique était de mise au Mont-Dore.
 

• Bals en tout genre

La «piste» a été foulé par des dizaines de pieds, jeudi soir, dans la salle d'honneur de la mairie de Nouméa. Le bal du 14 juillet relancé par la députée-maire Sonia Lagarde a fait danser des participants décomplexés sur les airs de rock, de biguine, de paso doble et autres tangos servis généreusement par le groupe Kracatoa. Il fallait juste laisser aux danseurs le temps d'occuper la place. La mairie de Dumbéa aussi avait décidé de se mettre au bal populaire, devant son nouvel hôtel de ville. 

 

• Les pompiers mettaient le feu

Un peu plus tard dans la nuit, le centre de secours de Nouméa a été métamorphosé. Une fois n'est pas coutume, les pompiers mettaient le feu avec le deuxième bal du 14 juillet proposé par leur amicale. Regardez le reportage de Karine Arroyo et de Laura Schintu.
©nouvellecaledonie

 

• Des médailles épinglées

La tradition des décorations remises à l'occasion du 14 juillet a été respectée. La grande cérémonie officielle, vendredi matin sur l'avenue Foch, a été l'occasion d'élever au rang d'officier de la Légion d'honneur Emmanuel Miglierina, le commandant de la gendarmerie pour la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et Futuna. Une médaille de bronze pour acte de courage a été remise, ainsi que dix médailles militaires. 

Capture remise de décorations 14 juillet 2017 Nouméa avenue Foch
Douze décorations ont été décernées hier matin, avenue Foch. ©NC 1ère / Gaël Detcheverry
La promotion spéciale 14 juillet de la Légion d'honneur honore également le chercheur en botanique Tanguy Jaffré, pour ses quarante-neuf ans de service. 

 

• Le défilé, cette valeur sûre

Se garer au Quartier-Latin vendredi, vers 9 heures, tenait du défi. Le public terminait d'affluer pour assister sur l'avenue Foch à l'incontournable défilé militaire du 14 juillet. Il a réuni 450 personnels militaires à pied, à 120 pas minute, une cinquantaine de véhicules en tous genres et même des chevaux. Le reportage radio de Malia Noukouan.

Et pour finir le reportage télé de Judith Rostain et Gaël Detcheverry.
©nouvellecaledonie

 

 
 
 

 

Publicité