publicité

Jeux du Pacifique

rss

Squash, natation, basket, volley : le journal des Jeux du jeudi 11 juillet

Les basketteurs cagous gagnent contre Samoa à l'issue d'un match solide. Par équipes, le squash de Nouvelle-Calédonie s'octroie deux victoires aux Jeux du Pacifique. Les nageurs cagous apportent encore neuf médailles au tableau, dont quatre en or. Les beach volleyeuses sont éliminées.

© Gaël Detcheverry et NC la 1ere
© Gaël Detcheverry et NC la 1ere
  • Rédactions de NC la 1ere, avec Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
 

L’or au bout des raquettes de squash

© Martin Charmasson / NC la 1ere
Aux Jeux d’Apia, l’or calédonien se niche aussi dans les raquettes de squash. Après avoir montré leurs muscles d’entrée, les Cagous ont été chercher jeudi après-midi deux médailles dorées à la fois.
Caroline Quach fait partie des joueuses de squash médaillées d'or. © William Lecren / NC la 1ere
© William Lecren / NC la 1ere Caroline Quach fait partie des joueuses de squash médaillées d'or.
L’une contre Samoa par équipe femmes, qui obtient le résultat escompté : récupérer l'or perdu en 2015 aux Jeux de Port-Moresby. L’autre par équipe hommes, contre la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Elles ont été récoltées devant des gradins bondés !
 

Les nageurs cagous ajoutent quatre médailles d’or à leur panier

© New Caledonia swim team
© New Caledonia swim team
Ils ont arraché des médailles dans sept courses sur huit. Les nageurs calédoniens ont terminé le troisième soir de finales en bassin avec quatre moissons d'or supplémentaires, trois de bronze et deux d'argent. Ce qui porte leur magnifique récolte à 31 distinctions en bassin, sans oublier les trois en eau libre. 

• Dans le détail de cette soirée, Emmanuel Limozin a pris l’or en 58"60 dans le 100 mètres dos, et Julien-Pierre Goyetche a complété avec l'argent en 58"92.

• L'or aussi, dans le 100 mètres dos, pour Emma Terebo. Elle termine la course en 1’02"96, devant les Samoanes Lushavel Stickland et Lauren Sale. Une médaille que la tête de file calédonienne, deux fois disqualifiée en série, a brandie sur le podium. 

• L'or encore, au 50 mètres brasse hommes. C’est Thomas Oswald qui termine en tête, en 28"38. 

• Et puis l’or en relais 4x100 m nage libre, devant Tahiti et Fidji ! Florent Janin, Emmanuel Limozin, Julien-Pierre Goyetche et Thibault Mary établissent au passage un record des Jeux (et de Calédonie) en 3’23"31. S’ajoute le record personnel battu par le premier relayeur, Florent Janin. 

• Sur 4x100 nage libre féminin, les Fidjiennes dominent. La Calédonie remporte l’argent grâce à Armelle Hidrio, Julie Decaix, May Toven et Emma Terebo, en 4'00"56. Les Tahitiennes terminent troisièmes. 

• Thibault Mary termine le 200 mètres nage libre à la troisième place, en 1’52"76. 

• Les nageuses enchaînent dans la même catégorie. May Toven obtient l’argent en 2’10"21. Maiana Flament a le bronze (2’11"36).

• Reste le 50 mètres brasse féminin, qui échappe à Adeline Williams - blessée - et Maili Rogala, quatrième et cinquième. 
 

Les basketteurs cagous toujours invaincu

© Gaël Detcheverry / NC la 1ere
© Gaël Detcheverry / NC la 1ere
Deux matchs, deux victoires pour les basketteurs calédoniens. Ce jeudi soir, au complexe sportif de Falatea, ils ont vaincu Samoa 76 à 63, avec le feu dans les gradins et une rencontre très disputée. C'est le troisième quart-temps qui aura été décisif.
Ce succès a un petit goût de revanche pour les Cagous. Leur dernière rencontre avec les Samoans s'était soldée par une défaite et c'était déjà à Apia, en 2007. A l'époque, il s'agissait d'aller chercher une troisième place.
La victoire de ce soir avait moins d'enjeu, mais elle reste importante pour la suite du tournoi. Les Calédoniens se sont donnés comme objectif de finir ces poules invaincus. Ils bénéficieraient ainsi d'une journée de repos supplémentaire. Même le favori Guam ne leur fait pas peur. Ils ont justement rendez-vous samedi !
 

Le volley fait tranquillement son entrée

Les Calédoniens sont venus facilement à bout de Kiribati. © Samoa 2019
© Samoa 2019 Les Calédoniens sont venus facilement à bout de Kiribati.
Comme attendu, les volleyeurs calédoniens n’ont pas eu de mal à se défaire de Kiribati cet après-midi, au gymnase de l’université de Samoa. A ceci près que l’humidité ambiante a rendu le revêtement glissant, gênant les joueurs dans leurs appuis. Mais les Cagous dominent logiquement, 3-0. L’affiche de demain s’annonce autrement corsée : à midi, les Calédoniens affrontent Tahiti.
© Samoa 2019
© Samoa 2019
 

Les beach volleyeurs calédoniens quittent le sable

© Karen Anaya / Samoa 2019
© Karen Anaya / Samoa 2019
Les Calédoniens ne poursuivent pas l’aventure au beach volley. Après les hommes hier, les filles ont été éliminées. En quart de finale, Evelyne Lawi et Julia Qazing ont été poussées hors de la compétition par des joueuses de Samoa américaines expéditives. Au terme d’un match qui a duré à peine une demi-heure, sur le front de mer d’Apia.
 

La demi-finale de tennis repoussée

© Gaël Detcheverry / NC la 1ere
© Gaël Detcheverry / NC la 1ere
Le scénario de début de semaine s’est répété aujourd’hui : la pluie qui gêne les rencontres et bouscule le programme. Les Calédoniennes n’ont pas pu jouer leur demi-finale de tennis par équipes sur les courts de l’Apia park stadium, elle est reportée à ce vendredi, 8 heures, contre Samoa.
Le match précédent, un double qui opposait Samoa à la PNG, a en effet dû être un temps interrompu à cause d'une pluie battante. Et non seulement il fallait que l’eau cesse de tomber, mais le terrain devait avoir le temps de sécher pour être praticable. Sans oublier le temps de repos réglementaire. A noter que la météo annonce encore de la pluie demain...
 

En bref

Tennis de table, le handisport a fait ses débuts dans les Jeux d’Apia, à travers les pongistes Véronique Lussiez et Avélino Monteiro. Mais aussi l’athlète et porte-drapeau Thierry Cibone, qui se présente également dans cette discipline.
 

Drapeaux : la mise au point du CTOS 

Le côté sportif de l’événement Apia 2019 a été, d’entrée, quelque peu pollué par une polémique fulgurante et pas encore éteinte. Or, la question des drapeaux calédoniens, et surtout du drapeau Kanaky déployé à tout va à travers Samoa, a entraîné ce jeudi une réponse du CTOS. Mis en cause, le Comité territorial olympique et sportif explique avoir déployé beaucoup d’énergie pour que soit appliquée la règle établie.  

Le pari du jour

Si les joueuses de tennis décrochent la médaille, le responsable de la délégation se rasera le crâne : Olivier Le Dain l'a promis ! Et se raser le crâne est décidément à la mode, dans ces Jeux : en montant sur la première marche du podium, les relayeurs de la natation ont laissé entendre (par gestes!) que quelqu'un allait devoir passer sous la tondeuse...

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play