nouvelle calédonie
info locale

Stand-up paddle : Titouan Puyo champion du monde au Salvador

stand up paddle
Titouan Puyo champion du monde
©© ISA/Ben eed et FFSurf/Philippe Demarsan
Après deux médailles de bronze, le supiste Calédonien décroche finalement l’or sur la technical race des championnats du monde de stand-up paddle, à El Sunzal, au Salvador.
Le capitaine de l’équipe de France compte désormais un second titre mondial, après celui remporté en 2014 en longue distance. Ce mercredi, en technical race, Titouan Puyo s'est échappé dès le premier tour en étant le premier compétiteur à partir en surf sur une vague. Il n'a ensuite cessé d'accentuer son avance tout au long des trois tours de l'épreuve. Il s’est imposé sur cette finale devant l’américain Connor Baxter, le Brésilien Vinnicius Martins et son compatriote français, Martin Vitry, qui termine à la quatrième place. 

Le jeune Calédonien réalise une course « parfaite » après une grosse déception personnelle les jours précédents sur l’épreuve longue distance, une course pour laquelle il était donné grand favori.

« Je n'avais jamais été chanceux dans les vagues donc je voulais être le plus proche de la bouée. Cette fois-ci, j'ai été très chanceux. Après ma troisième place sur la longue distance, je pensais que ce ne serait pas pour moi cette année encore et je pensais déjà à l'année prochaine. Mes amis, les coaches m'ont tous encouragé, ils m'ont donné la force d'être prêt aujourd'hui. Il y a des moments dur mais quand on gagne, ça vaut vraiment le coup. Le but de la Fédération est de gagner ici. On a assuré en SUP et en prone, les surfeurs vont assurer aussi. On est proche de l'or par équipes. »

Titouan Puyo remporte ainsi sa troisième médaille individuelle lors de cette compétition. Il compte déjà deux médailles de bronze dans ses mondiaux : l’une pour l’épreuve de longue distance, l’autre pour le sprint.
 

L’équipe de France vise la première place

Vice-champions du monde en 2016 et 2017, les Bleus espèrent depuis huit ans, le titre mondial par équipes. A l’issu de cette nouvelle journée de compétition, Julen Marticorena s’est imposé en prone paddleboard, atteignant la première place et chez les filles, Amandine Chazot remportait une seconde médaille d'argent individuelle. Chez les juniors, Marius Auber décroche le bronze. L’équipe de France s’envole donc vers la tête du classement général provisoire des nations et pense déjà très fort à son premier titre mondial.
Découvrez la réaction de Titouan Puyo après son titre : 
 
Publicité