Stand-up paddle : trois Cagous à l'assaut des Mondiaux en Hongrie

sport
Noic Garioud Mondiaux 2021
Le Cagou Noïc Garioud au départ du sprint des Mondiaux de stand-up paddle 2021 en Hongrie. ©Planet Canoe
C’est l’épreuve phare de l’année pour les rameurs calédoniens engagés aux championnats du monde de stand-up paddle. Une compétition organisée par la fédération internationale de canoé à Balatonfured en Hongrie du 9 au 12 septembre.

Titouan Puyo, Clément Colmas et Noic Garioud. Les trois rameurs calédoniens font partie ce week-end des prétendants aux podiums au milieu des athlètes venus d’Australie, des Etats-Unis, d’Europe et d’Amérique du Sud. C’est la première épreuve mondiale organisée dans la discipline, depuis deux ans, à cause de la crise Covid. Autant dire qu’elle est très attendue par les coureurs.

Trois épreuves sont au programme, sur le lac Balaton, le plus grand de Hongrie : la technical race, une course courte avec plusieurs bouées à contourner, le sprint, une épreuve de vitesse sur 200m et la longue distance de 18 km.

Titouan Puyo et Noic Garioud sont engagés sur les trois épreuves. Clément Colmas, lui, a fait le choix de se concentrer sur la longue distance et la technical race uniquement.

 

Demi-finales samedi

Après une première journée de qualifications, les trois Cagous sont au rendez-vous. Ils se sont tous qualifiés pour les demi-finales qui se dérouleront samedi.

Titouan et Noic ont passé sans encombre les deux premiers tours de l’épreuve de sprint, et accèdent donc aux demi-finales. On retiendra malgré tout la petite frayeur pour Noic Garioud, qui a chuté lors de son quart de finale, avant de se remettre en selle à la vitesse de l’éclair, pour finir deuxième de sa course, et se qualifier en demi-finale. Suite des épreuves de sprint, ce samedi 11 septembre.

C’est ce vendredi 10 septembre que se déroule l’épreuve majeure de la compétition, la longue distance de 18 km. Même s’ils font partie des favoris, les trois Cagous auront pour adversaires l’Australien Michael Booth, l’Américain Connor Baxter, ou encore le local Hongrois Daniel Hasulyo.

Les épreuves sont à suivre ce vendredi soir, en live, sur le site de l’évènement.