Les Sternes néréis en danger

animaux
Les Sternes néréis en danger
La Sterne néréis Sternula nereis exsul est un oiseau lagonaire endémique de Nouvelle‐Calédonie. ©SCO
La saison 2016 de nidification des Sternes néréis a été catastrophique. Selon la Société Calédonienne d’Ornithologie, le nombre de petits oiseaux ayant atteint l’âge adulte est en chute libre par rapport à 2015. En cause, les dérangements humains sur les îlots où ils sont répartis.
Selon la Société Calédonienne d’Ornithologie, moins de 200 couples de Sterne néréis en Nouvelle Calédonie sont mis à mal par une mauvaise saison de reproduction. Un désastre puisque la Sterne néréis est un oiseau endémique avec une population de seulement 200 spécimens répartis sur les îlots au large de Koumac et au Phare Amédée essentiellement.

« La reproduction avait pourtant démarré sur les chapeaux de roue sur l’îlot Amédée avec une installation précoce, début mai », souligne l’association dans un communiqué. Cependant, « la colonie forte d’une trentaine de Sternes a été abandonnée le 1er juillet laissant sur place 9 poussins orphelins voués à une mort certaine. »

Les infractions et dérangements en sont les causes principales. Sur 45 journées de surveillance effectuées par les bénévoles de la SCO, ce sont 19 jours où il a été observé des dérangements et infractions: tentative de pose et survol d’hélicoptères au sein de la zone de protection ou à faible distance de celle‐ci ; débarquement de chiens sur l’îlot ; ancrage de bateaux….

Sven Mauri, membre de la SCO, en charge du comptage des oiseaux (au micro de Charlote Mestre)

Les Sternes néréis en danger


La province Sud est bien consciente de la situation fragile des Sternes néréis, notamment celles présentes sur l’îlot Amédée. L’institution assure « vouloir concilier activités économiques  et sauvegarde de la nature »

Isabelle Jurquet, Chef du service de la Connaissance, de la Biodiversité et des Territoires à la Direction de l'Environnement - P.Sud (interrogée par Annie Dubut)

Les Sternes néréis en danger


Vigilance

La SCO demande aux plaisanciers et aux touristes de respecter les périmètres de nidification et d’éviter d’emmener leurs chiens sur les îlots en province Nord comme en province Sud surtout qu’une nouvelle colonie de Sternes néréis s’est installée cette année sur l’îlot Nokanhui à l’île des Pins.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live