Sub’Limage plonge dans le monde du silence

art
Sub'Limage
L’eau et ses multiples habitants seront célébrés du 24 au 30 août, à Nouméa, lors du 11ème Festival Sub’Limage. Grand rendez-vous de l’image sous-marine, cet événement proposera expo photo, projections de films, conférences et animations scolaires.
Dans la salle d’honneur de la mairie de Nouméa, les préparatifs vont bon train. L’association Sub’Limage dévoile les premières œuvres du festival de l’image sous-marine. Les photographes ont choisi d’immortaliser des bancs de poisson, des requins, des dauphins, des raies ou encore des baleines qui évoluent dans leur milieu naturel.
 

Des photographes confirmés 

Pour cette 11ème édition, on dénombre 18 participants soit 80 clichés. Un taux de participation important, avec un niveau qui monte encore cette année. « L’an dernier, on avait deux catégories, confirmés et amateurs, rappelle Sylvain Charrière, le président de l’association. Cette année, globalement, il n’y a que des confirmés. Ce qui veut dire qu’on a encore plus de belles photos, que la sélection a été encore plus dure. »
Sub'Limage

Un univers poétique

A noter que pour cette 11ème édition, une catégorie sera exclusivement réservée aux Calédoniens. Les meilleures photos de la compétition seront primées par un jury.  Le président de la compétition est le photographe français Vincent Truchet. 
Il sera, sans aucun doute, séduit par les photographies en couleur grand angle, micro ou macroscopiques. 
Certaines photos ont été sélectionnées « pour leur poésie », « le côté artistique qui est dû aux couleurs harmonieuses, notamment les photos en eau douce », indique Corinne Belgeri, vice-présidente de l’association.
En parallèle de cette exposition : des courts métrages, eux aussi en compétition, seront projetés au Rex. 

Loutres et calamars

L’année dernière « Océan Rhapsodie » de Franck et Katia Charpentier ainsi que « Habitat » de Lionel Pawlowski avait ravi les spectateurs. 
La semaine prochaine, 4 films seront aussi proposés au grand public dans la salle du Rex, dont des films locaux et d’autres venus de l’extérieur qui sont « splendides » de l’avis d'Alain Briançon, secrétaire de Sub'Limage. A découvrir : un film « attendrissant » sur les loutres, précise Alain Briançon et un autre baptisé « Céphalopodes, le règne des ventouses », sur les poulpes, les calmars et les sèches, qui contrairement à la plupart des espèces marines, sont « une espèce en voie d’extension car on a détruit leur prédateur ». 
Du 24 au 30 août, les calédoniens pourront assister à des conférences et des animations scolaires en relation avec les écosystèmes marins et leur biodiversité. 

Le programme du festival est à retrouver ici.

Le reportage de Natacha Lassauce-Cognard et Michel Besse 
©nouvellecaledonie
 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live