La saison démarre ce week-end avec une nouveauté : le passage du championnat de douze à dix équipes. Magenta et Hienghène sont les deux principaux candidats au titre. Wacaele est l'unique promu. Présentation des clubs dans ce guide (photos : Alain Vartane)

 

LA CARTE DU CHAMPIONNAT

 

LES PENALITES SE TRANSFORMENT EN BONUS

Si le fond du problème n'est toujours pas réglé sur la structuration des clubs, la fédération a opté pour une formule qui passe mieux auprès d'eux. Terminées les sanctions négatives de points à la fin de la saison, désormais les bons élèves seront récompensés par des bonus. Pour les mauvais élèves, le bilan comptable au classement ne bougera pas, mais les pénalités financières augmenteront s'ils ne sont pas dans les clous.
On se souvient que le président de la fédération espérait installer un système où les clubs qui ne seraient pas en règle ne prendraient pas le départ du championnat. Ce ne sera toujours pas pour cette année. 

4 REPRESENTANTS DES ILES

L'ES Wacaele, promu, revient en Super Ligue après avoir été victime des points de pénalités pour non respect des obligations par le passé. Avec le maintien en prime de Patho, et la présence de Trio Kedeigne et du SC Ne Drehu dans l'élite, cela fait quatre clubs de Lifou et Maré dans le championnat.

Luther Wahnyamalla coache un entraînement de Trio à Koutio. © M.Charmasson

Figurer dans l'élite du football calédonien n'est pas rien pour ces clubs qui s'appuient sur de jeunes joueurs, issus de leurs tribus. La Super Ligue est à la fois une motivation, et l'occasion de partager des valeurs, une identité. 
Ecoutez ce reportage sur Trio Kedeigne, une des deux équipes ancrées à Lifou :

                                                 ___________________

Du côté d'Horizon Patho, à Maré, on débutera la saison sans les deux cadres que sont George et Emile Béaruné, tous deux partis sous d'autres cieux. Mais cela permet à d'autres éléments de prendre un peu plus de lumière, et le club voit comme une forme de récompense le départ de ses meilleurs joueurs. Patho, fier également de voir un autre club maréen en première division :

Patho s'est maintenu en Super Ligue en battant Baco 9-3 © Alain Varane

LE MERCATO DES CLUBS

La date limite pour les transferts est fixée au 31 mars, mais d'ores et déjà, les clubs ont fait leurs choix. Vous trouverez ci-dessous, le point provisoire sur les effectifs et des réactions des entraîneurs et joueurs sur la saison à venir :

                                                      _____________________
 

AS MAGENTA


Alors que le championnat de Super Ligue démarre ce samedi 30 mars avec 5 matchs à l’affiche, l’entraîneur de l’AS Magenta, Alain Moizan, champion et vainqueur de la Coupe de Calédonie 2018, regrette le nouveau format de compétition et s'inquiète de la nouvelle réglementation des bonus. Il l'explique à William Lecren :


HIENGHENE SPORT


Qualifié pour les quarts de finale de la ligue des champions d'Océanie, comme Magenta, Hyehen a débuté idéalement son exercice 2019. Le seul représentant du Nord entend bien poursuivre de la même manière en Super Ligue en espérant s'imposer comme le leader. Il est allé chercher des cadres dans chaque ligne, avec des joueurs ayant l'expérience de la sélection et des meilleures compétitions de la région. Comme l'ancien milieu de l'ASM, Joseph Athalé, qui justifie son choix : 


AS MONT-DORE


Ce sera la première belle affiche du championnat. Celle qui va opposer l'AS Mont-Dore à Hienghène Sport au stade Boéwa à partir de 15 heures samedi.
Pour cette nouvelle saison, l'ASMD a beaucoup d'ambition et espère arracher l'une des deux premières places du championnat. 
3èmes l'an dernier, à une petite longueur de Hienghène Sport, les Rouge et Noir se sont renforcés à l'intersaison avec l'apport de joueurs d'expérience pour tenter de passer un cap. Interview du coach, Romuald Martinez, interrogé par William Lecren :


SC NE DREHU


Ataney a décidé cette année de bouleverser la hiérarchie en misant sur la jeunesse. 
A l'intersaison, certains cadres ont quitté le club pour disputer la O'League comme Léon Wahnawé parti à l'AS Magenta.
Pour Jean-Marc Case, l’entraîneur du SC NE DREHU, "le pari c'est de faire confiance aux jeunes" en espérant terminer encore mieux que l'an dernier (4e). Il répond à William Lecren :

NB : EFFECTIF NON COMMUNIQUE


AS TIGA SPORT


5e du classement 2018, Tiga veut se relancer et retrouver les premières places cette année. Le club a recruté des joueurs importants dans leurs précédentes équipes la saison dernière, que ce soit à Magenta, Lössi ou Wetr. Reste qu'avec les départs de la meilleure sentinelle du championnat (Sansot) et du cannonnier en chef de la dernière Super Ligue (Antoine Roïné), l'équipe a perdu des (belles) plumes.
John Gope-Fenepej sera encore sur le banc cette année. C'est Rozen Mataika qui le couvrira pour le diplôme d'entraîneur.
L'ancien nantais se confie sur Tiga, à William Lecren :

 


AS LÖSSI


6e l'an dernier, l'AS Lössi a décidé de changer une nouvelle fois d'entraîneur pour atteindre les objectifs fixés par les dirigeants : être dans le top 2 du championnat et remporter la Coupe de Calédonie. C'est l'ancien technicien d'AGJP qui a été retenu. William Lecren a rencontré Léon Jébez :


TRIO KEJENY


Kedeigne s'est classé 7e l'an dernier. Si le club est basé sur le plateau à Lifou, il possède également quelques joueurs de la tribu à Nouméa. Pour s'occuper de ces derniers, Trio a fait appel à Luther Wahnyamalla. Meneur de jeu habitué à la Super Ligue, il prodiguera de bons conseils. L'effectif est rajeuni par l'ajout de nombreux joueurs de la tribu, mais aussi de deux joueurs de Wedrumel. Objectif : le maintien. (Retrouvez l'interview de Léon Taïn et Luther Wahnyamalla plus haut dans le paragraphe sur les clubs des îles)


AS WETR


Du côté de Wetr, c'est une ribambelle de recrues qui sont arrivées au club. Plus d'une dizaine au total. L'entraîneur principal est parti à Tiga (Rozen Mataika) et c'est Casimir Hnawange qui repasse n°1. Wetr a laissé partir le milieu axial Pierre Bako à Central Sport en espérant le voir revenir après la O'League, à moins qu'il ne trouve une autre destination en métropole. L'un de ses coéquipiers de l'épopée U17 a été recruté, Raoul Wenisso, ainsi que deux anciens de l'ASW, Sameke et Idrele.
Casimir Hnawange évoque la saison à venir :
 

HORIZON PATHO


Ce sont deux pertes qui ne seront pas faciles à combler : George et Emile Bearuné ont rejoint Central Sport et Hienghène. Ils étaient les patrons d'Horizon Patho l'an passé. Mais il y a de la qualité dans cette équipe maréenne, et la relève est déjà prête. Jean-Claude Jewine, défenseur de l'ASM, est par ailleurs est attendu pour redonner un peu d'expérience à l'équipe. Son transfert n'est pas encore finalisé. Patho, 10e l'an passé après les pénalités,  vise le maintien cette saison. C'est ce nous expliquait plus haut dans ce guide, Kuan Béaruné, le responsable communication (voir la partie sur les 4 clubs des îles).


ES WACAELE


Wacaele est de retour en Super Ligue après sa relégation pour pénalités en 2015. L'équipe est toujours entraînée par Jean-Michel Némia, et elle peut compter sur le néo-international Némia Némia, appelé en sélection A pour la tournée amicale à Fidji. La victoire en barrages a été dfficile contre Dumbéa (2-0) mais l'essentiel a été assuré : retrouver le parfum de l'élite.  
NB : EFFECTIF A VENIR

LE CALENDRIER DE LA SAISON

© FCF

PROGRAMME COMPLET CI-DESSOUS :