publicité

Les Talents de l'Outre-Mer distinguent des Calédoniens

Les prix des Talents de l'Outre-Mer 2018 ont été remis mercredi, à Paris, à 46 jeunes ultramarins audacieux et inventifs, parmi lesquels des Calédoniens.

© Facebook - Réseau talents des outre-mer
© Facebook - Réseau talents des outre-mer
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
Depuis 2005, l’association Casodom distingue des «Talents de l’Outre-Mer», à la fois pour saluer des parcours d’excellence et pour contribuer à créer un réseau d’ultramarins. Archéologue, secrétaire général de sous-préfecture, chercheur associé: mercredi, 46 «talents» ont été primés à Paris, au siège du Conseil économique, social et environnemental.

«Beaucoup d'honneur»

Parmi les lauréats 2018, des Calédoniens, comme Aunoo Douce François-Eloccie, la première avocate kanak inscrite au Barreau de Paris. Pour la jeune femme, âgée de trente ans, une telle distinction l’engage à porter haut les couleurs de la Calédonie. «C’est beaucoup d’honneur, pour moi, a-t-elle répondu à la 1ère. C’est une responsabilité supplémentaire, de pouvoir représenter au mieux la jeunesse qui est visée à travers moi. Cette distinction montre qu’effectivement, on nous regarde.» L'ingénieure Emilie Leroux et le poète Denis Pourawa font également partie de la promotion 2018.
Ecoutez le reportage de Hodane Hagi Ali.
«Ce que l'on fait, compte»


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play