nouvelle calédonie
info locale

Taux de TGC abaissé pour les répulsifs anti-moustiques et les pneus

dengue
Mosaique pour la baisse de TGC, mars 2019
Face à l'épidémie de dengue et à l'insécurité routière, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a décidé de diminuer les taux de la taxe à la consommation pour les répulsifs corporels anti-moustiques et les pneus. Un centre de contrôle technique est par ailleurs envisagé sur la côte Est.
Mieux vaut tard que jamais? En tout cas une bonne nouvelle pour les Calédoniens: le taux de TGC va être diminué en ce qui concerne certains répulsifs anti-moustiques et les pneus. Une baisse adoptée ce mardi matin par le gouvernement. C'est-à-dire six mois après le passage à taux pleins de la taxe à la consommation, et trois mois après le début de l’épidémie de dengue.
 

Répulsifs: de 11 à 3%

Le porte-parole du gouvernement, revient sur ces mesures. «L'idée, explique Nicolas Metzdorf, c'est de diminuer le prix d'achat d'un traitement anti-moustiques que l'on s'applique sur le corps: on passe le taux de 11 à 3% pour que ce soit accessible au plus grand nombre L'exécutif estime que ce changement rend possible une baisse de prix d’environ 7%.
  

Pneus: de 22 à 11%

«Ensuite, poursuit Nicolas Metzdorf, on diminue le taux de TGC sur les pneus, qui va passer de 22 à 11%.» Objectif: «inciter les Calédoniens, par un prix du pneu moins cher, à renouveler leurs pneus assez régulièrement puisqu'on s'est rendu compte que le taux à 22% faisait qu'ils attendaient le dernier moment pour changer leurs pneus. Ils étaient de plus en plus lisses et cela comportait des risques pour la sécurité routière.» La baisse consécutive à cet autre ajustement est estimée par le gouvernement à environ 9%.

Ecoutez le porte-parole au micro de Malia Noukouan. 

Centre de contrôle à Canala

Et toujours dans le cadre du plan de lutte contre l’insécurité routière, il envisage l'acquisition d'un terrain à Canala pour y construire un centre de contrôle technique. L’ouverture de cette première structure sur la côte Est est prévue fin 2019. 
 

Hommage aux victimes de Christchurch

A noter qu'avant de tenir leur séance collégiale, les membres de l'exécutif ont rendu hommage aux victimes de Christchurch, en présence du consul général de Nouvelle-Zélande, Bruce Shepherd.
Publicité