Téléconsultation médicale, vaccination, relogement et objet volant, l'actu à la 1 du mardi 15 juin 2021

l'actu du matin
Actu 1 14 juin 2021
©NC la 1ère

L'essentiel de l'actualité avec la décision du gouvernement de déployer la téléconsultation médicale encadrée, l'USTKE qui s'oppose à la vaccination obligatoire de certains salariés, des familles en attente de relogement à Pierre-Lenquette et un objet volant dans le ciel hier. 

La téléconsultation pour enrichir l'offre de soin

Un médecin avec une webcam pour une téléconsultation, c'est-à-dire, une consultation médicale qui se fait à distance, le plus souvent par écran interposé. La semaine dernière, le gouvernement a validé les conditions de sa mise en œuvre. Un texte qui donne un cadre strict aux médecins pour suivre certains patients à distance. Et l’objectif affiché de la téléconsultation est bien d’enrichir l’offre de soins et non pas de remplacer la consultation en présentielle, assure la Dass.

L'USTKE s'oppose à un projet du gouvernement autour de la vaccination des salariés

L’USTKE monte au créneau contre un texte de loi visant à rendre la vaccination obligatoire pour certains postes. Des postes qui seraient en première ligne en cas de retour de la Covid en Nouvelle-Calédonie. Transports aériens, routiers et maritimes ou encore l'hôtellerie sont concernés par exemple. C'est notamment l'article 5 du texte qui est pointé du doigt par le syndicat. « Le texte permettrait à l'employeur de se séparer du salarié. Un plan social organisé à l'échelle du pays. » Pour rappel, 45 000 calédoniens sont vaccinés.

Clinique Kuindo-Magnin : les anesthésistes-réanimateurs suspendent leur mouvement jusqu’au 21 juin

Une pause pour laisser une chance au dialogue. La clinique Kuindo-Magnin a annoncé, mardi 15 juin, que les anesthésistes-réanimateurs libéraux suspendaient leur mouvement jusqu’au 21 juin. Ces derniers avaient décidé de ne plus assurer les accouchements et les opérations lourdes pour dénoncer un manque de "moyens et de sécurité".

Justice : l'homme qui avait tiré sur une école à Poindimié devant le tribunal

Un homme est jugé aujourd’hui au tribunal de Nouméa pour avoir tiré un coup de feu dans l’enceinte d’une école de Poindimié. Les faits se sont déroulés le mois dernier à l’école de Bayes. L’homme poursuivait sa compagne et avait tiré un coup de fusil  dans le mur de la cantine. Il n’y avait fort heureusement personne dans les locaux. L’établissement avait fermé ses portes quelques jours pour condamner cet acte.

Pierre-Lenquette : des familles en attente de relogement

Des familles de Pierre-Lenquette inondées sont en attente de relogement depuis plus de trois semaines maintenant. Le 19 mai dernier, c’est tout le rez-de-chaussée du bâtiment H qui a été inondé en raison d’intempéries exceptionnelles. De l’eau qui a ravagé les sols et infiltrés les murs. La SIC, propriétaire des lieux, a proposé aux locataires de faire des travaux, mais cinq familles préfèrent être relogées.

Générations NC salue la qualité des échanges parisiens 

Générations NC tire un bilan positif des discussions parisiennes sur l'avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie. Le parti de Nicolas Metzdorf attend maintenant une campagne de vérité sur les implications du Oui et du Non à la consultation référendaire de décembre 2021. 

L’importation de viande freinée par la pandémie de Covid-19

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, l’importation de viande connaît un ralentissement en Nouvelle-Calédonie. Les professionnels s’adaptent pour faire face à la situation sanitaire.

Un objet non identifié dans le ciel calédonien hier soir

Boule de feu, météorite, avion en détresse ou extraterrestre, pour les plus facétieux. Un phénomène qui a été observé partout sur le territoire vers 19 heures lundi pendant de longues secondes. De quoi agiter largement les réseaux sociaux. Les témoignages ont été nombreux. Selon l’association calédonienne d’astronomie, l’hypothèse la plus probable serait l’entrée dans notre atmosphère d’un objet artificiel, type satellite, fusée ou gros débris.