Téléthon : des dons pour garder espoir

solidarité
61ac67f75b63c_sans-titre-62.jpg
Téléthon 2021 ©NC la 1ere
L’opération s’est déroulée cette année sans animations de terrain pour récolter des dons, seulement quelques points de collecte et le centre d’appel du 3637. L’occasion aussi de prendre une leçon de vie avec Tabriz, 7 ans, atteinte de leucodystrophie.

Le bilan du 35ème Téléthon en Nouvelle-Calédonie était à 17h ce dimanche d’un peu plus de 5 millions récoltés sur le terrain ou via les promesses de dons.
Les chiffres sont un peu inférieurs à ceux de l'an dernier pour cette opération vitale au financement de la recherche.

Tabriz, le sourire malgré la maladie


Au delà des chiffres, il y a des vies en suspens, à l'exemple de celle de Tabriz, 7 ans. Souffrant de leucodystrophie, une maladie génétique, la petite fille a dormi avec sa maman depuis sa naissance. Mais pas aujourd’hui. À cette mère courage, ses six enfants ont offert pour la première fois, un week-end à l'hôtel, à l'occasion de ses 40 ans. Pour autant, la petite fille a profité de son dimanche à la plage. Une jolie leçon de vie, plus forte que la maladie.

Seul cas en Calédonie


La petite fille est un cas extrêmement rare de maladie génétique.
"En France, Tabriz a été l’une des premières à être diagnostiquée, et là, je crois à l’heure actuelle, qu’il y en a quatre ou cinq. Du coup, c’est vraiment quelque chose de rare, la seule en Calédonie pour l’instant" explique sa grande soeur de 20 ans, Khadijih Hiwa.

Aider à la recherche aux Etats-Unis


Tabriz est même partie aux Etats-Unis, plus précisément en Pennsylvanie, pour sa maladie.
" Ils ont un hôpital centré sur sa maladie" poursuit Khadijih. "Comme c’est une maladie rare, ils font encore des recherches. Ils ont fait une espèce de réunion pour regrouper toutes les personnes dans le monde qui avaient sa maladie, et ils sont tous venus au même moment. Du coup, ils ont invité ma soeur. Elle fait partie de ceux qui aident pour rechercher un traitement pour peut-être guérir ou aider en tous cas".
Rencontre avec Karine Arroyo et Claude Lindor 

©nouvellecaledonie

Des points de collecte


Une petite pièce, un billet, un chèque, peu importe le montant, chaque geste compte pour soutenir la recherche médicale, via l’incontournable Téléthon.
Et comme toujours les Calédoniens sont généreux, foi de Lions. Le Club de service, partenaire historique du Téléthon tenait ce week-end huit points de collecte sur Nouméa, Mont Dore, La Foa et Bourail.

Des dons toujours possibles


Entre samedi et dimanche matin, les Lions ont récolté un peu plus de 3 millions de francs CFP sur le terrain. Les promesses de dons, toujours en cours, sont recueillies par le centre d’appel en composant le 3637. A 17 h, 130 promesses avaient été enregistrées pour un montant de 2,2 millions.
Le montant du don est déductible des impôts à hauteur de 75 % de la somme, un avantage important pour inciter les donateurs. Ils seront forcément moins nombreux cette année, faute d’animations.

Un manque à gagner sans les animations


" Ça représentait environ un tiers de la somme récoltée, c’était plus de 5 millions de récolte pour des animations qui avaient lieu sur l’ensemble du territoire" explique Robert Racapé, le coordinateur du Téléthon en Nouvelle-Calédonie. "Cette année, je ne pense pas qu’on réussira à combler cette perte des animations, même si on peut penser que le 3637 va fonctionner et va être un peu plus important que l’année dernière".
Le 3637, ligne de Centre de don reste ouverte jusqu’à 22 h.
Le reportage de Caroline Antic-Martin et Gaël Detcheverry

©nouvellecaledonie